Reprendre la route après le confinement : nos conseils

cover conseils déconfinement

Reprendre la route après le confinement : nos conseils

Tous nos conseils pour reprendre la route prudemment.

Les déplacements ont été fortement limités pendant plusieurs semaines. À l’heure du déconfinement, l’envie est grande de combler cette frustration en réenfourchant sa moto, son vélo ou redémarrant sa voiture laissée au garage. Aussi, en raison du risque sanitaire dans les transports en commun, beaucoup de Français vont privilégier des modes de transport auxquels ils ne sont pas habitués : vélo, trottinette électrique ou encore scooter en libre-service. Attention toutefois à ne pas se précipiter sur la route et à se laisser le temps de retrouver ses marques et ses réflexes. Une reprise en douceur permettra de limiter les risques, pour vous et pour les autres ! Assurez-vous de bien maîtriser votre véhicule et d’être correctement équipé avant de vous lancer. Dans ce contexte, le respect des règles de la route et la prudence des usagers les uns envers les autres, en particulier les plus vulnérables, sont essentiels.

  • Conseils auto

  • Conseils vélo

  • Conseils trottinette

  • Conseils 2RM

À vélo ou trottinette électrique

Vous êtes nombreuse à vous mettre au vélo ou à la trottinette électrique à l’occasion du déconfinement. Voici quelques conseils pour commencer (ou vous y remettre) en toute sécurité.

Assurez-vous d’avoir un vélo ou une trottinette en bon état de marche et bien équipé

Freins, éclairages, sonnette… Il est important de vérifier que votre véhicule dispose des équipements obligatoires pour circuler. À vélo, assurez-vous aussi que vos pneus soient bien gonflés et votre guidon bien droit.

Astuce : Connaissez vous “coup de pouce vélo” ? Pour bénéficier de l’aide financière à la réparation des vélos du gouvernement — d’un montant de 50 euros maximum —, rien de plus simple. Il suffit de se rendre chez un réparateur agréé pour faire réparer la chaîne, les freins, les pneus ou le dérailleur… Vous n'aurez rien à payer si la facture s’élève à moins de 50 euros, le montant sera pris en charge par le dispositif. Si la facture dépasse les 50 euros, il n’aura que le « reste à charge » à payer.

Équipez-vous pour être protégé et bien visible

Si vous vous mettez au vélo ou à la trottinette, pensez à vous procurer un gilet rétroréfléchissant, obligatoire pour la conduite de nuit hors agglomération, et recommandé le reste du temps, en particulier en cas de mauvaise visibilité. Les vêtements clairs, accessoires rétroréfléchissants et écarteurs de danger vous aideront à rester visible pour les autres usagers.

Le port du casque est aussi fortement recommandé : en cas de chute, il permet de limiter les traumatismes crâniens et lésions cérébrales. Il existe des casques équipés d’un airbag qui se déclenchent en cas de chute, comme le casque Hövding, lauréat Prix innovation Sécurité routière 2020.

Voir les conseils pour s’équiper à vélo et edpm
Voir les conseils pour se rendre visible

Avant de partir, préparez votre itinéraire en privilégiant les pistes cyclables

Utilisez pour cela un site ou une application “carte” comme Geovelo, spécialement conçue pour guider les cyclistes, qui a reçu le Prix innovation Sécurité routière 2019.

Une fois sur la route, adoptez les bonnes pratiques :

  • soyez attentifs aux piétons (en particulier lorsqu’ils traversent la rue), aux trottinettes et autres vélos, nombreux sur les routes
  • respectez les feux, stops, priorités et autres signalisations ;
  • signalez à l’avance tout changement de direction en tendant le bras. Pour les usagers de trottinettes ou autres EDPM, il existe des équipements qui permettent de signaler son changement de direction grâce à des diodes lumineuses, tels les sacs à dos GO LED ou Galuchon, nommés au Prix innovation Sécurité routière 2020 et le casque Lumos, également nommé au Prix innovation Sécurité routière 2020 ;
  • ne restez pas dans l’angle mort des poids lourds et des bus, beaucoup plus large que celui des voitures ;
  • circulez sur le coté droit de la chaussée, à environ 1 mètre du trottoir et des voitures en stationnement, pour éviter les ouvertures de portière ou les enfants surgissant entre deux voitures ;
  • ne portez de casque audio ou d’écouteurs : c’est dangereux car cela vous coupe des bruits de la circulation et cela est interdit ;
  • ne circulez pas à  2 sur une trottinette, c’est dangereux et interdit.

Geste barrière COVID-19 à respecter : maintenez 10 mètres de distance avec le cycliste qui vous précède.

Voir les règles de circulation à vélo 

Coureur cycliste

Après deux mois sans rouler, la route s’offre à vous à nouveau. Le coureur cycliste professionnel Arnaud Démare vous donne ses conseils pour circuler à vélo en toute sécurité. 

Voir toutes les vidéos

À moto ou scooter

Vous reprenez le guidon après une période à 0km/h ou vous avez investi dans un deux-roues motorisé pour le déconfinement ? Voici quelques conseils pour commencer (ou vous y remettre) en toute sécurité.

Révisez votre véhicule avant la reprise

La sécurité sur la route passe par un véhicule en bon état et correctement équipé. Si vous n’avez pas utilisé le vôtre durant le confinement, ou seulement très peu, quelques vérifications d’usage sont nécessaires avant de circuler à nouveau :

  • les pneus : vérifiez l'usure grâce au témoin d'usure ainsi que la pression et le gonflage ;
  • les freins : vérifiez l’état des disques et l’usure des plaquettes de freins ;
  • les niveaux : vérifiez le niveau des liquides moteurs (freins, huile et carburant) ;
  • les feux : assurez-vous régulièrement que les phares sont propres et qu’ils fonctionnent correctement. Votre véhicule doit obligatoirement être muni de un ou deux feux de croisement à l’avant ; un ou deux feux stop et un catadioptre rouge à l’arrière ; un ou deux feux de position et de route ; des indicateurs de direction et un éclairage de la plaque minéralogique arrière ;
  • la batterie : vérifiez que la batterie n'est pas à plat ou sur le point de l'être !

Voir les conseils pour l’entretien

Restez bien équipés même s'il fait chaud !

Si la météo du mois de mai, après des semaines enfermé.e.s ne donne pas toujours envie de se couvrir, à deux-roues motorisé, on ne se découvre pas d’un fil ! Casque et gants homologués, blouson et pantalon adaptés ainsi que des chaussures montantes restent la règle. Certains équipementiers proposent des équipements de saison. Pensez aussi à l'airbag moto, équipement qui permet un niveau de protection élevé de l'abdomen, du thorax et de la colonne vertébrale.

Voir les conseils pour s’équiper à 2RM

Reprenez la conduite en douceur

En roulant mais aussi en manœuvrant une moto ou un scooter lourd, il va falloir retrouver les bons automatismes en refaisant d'abord des petits trajets et en étant encore plus concentré que d'habitude. Il faudra également se réhabituer à adapter correctement sa vitesse sur la route, et redoubler de prudence à l'égard des usagers vulnérables (piétons, vélos, trottinettes, etc.) d'autant qu'ils seront plus nombreux sur la route.

Pendant le confinement, sur les routes désertées, certains automobilistes et motards ont adopté des comportements à risque et/ou pris de mauvaises habitudes de circulation, en particulier concernant la vitesse. A titre d’exemple, du 30 mars au 5 avril, les radars automatiques ont enregistré une augmentation de 12% des grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée) par rapport à la dernière semaine avant le confinement. Parallèlement, les hôpitaux ont également vu la part des accidentés de la route augmenter dans leurs services dans les dernières semaines.  Aujourd’hui, de nouveaux usagers vont reprendre la route après une longue période sans pratique. La Sécurité routière rappelle dans ce contexte qu’il est essentiel de respecter l’ensemble des règles de circulation, et de redoubler de vigilance, pour que ce retour sur les routes se déroule dans les meilleures conditions.

Veillez à vous rendre visible

Dans un premier temps, les automobilistes et conducteurs de poids lourds seront également moins vigilants à leurs angles morts, redoublez de prudence si vous devez les doubler. Cherchez toujours à établir un contact visuel dans leur rétroviseur : si vous ne les voyez pas, il ne vous ont pas vu. Le port d'équipement clair aide également à vous rendre visible par les autres usagers.

Comment se rendre visible à moto ?

Pratiquez comme les professionnels de la route la trajectoire de sécurité

Aborder une courbe est toujours une manœuvre délicate pour un conducteur de deux-roues motorisés (2RM), surtout lorsqu’il s’agit d’un conducteur débutant. C’est pour cette raison majeure qu’il convient d’expliciter ce qu’est la trajectoire de sécurité : il s’agit du meilleur positionnement sur la chaussée qui permet de voir le plus loin possible et d’anticiper un évènement.

En savoir plus sur la trajectoire de sécurité

Ancien pilote de moto

Après deux mois sans rouler, la route s’offre à vous à nouveau. L’ancien champion moto Philippe Monneret vous donne ses conseils pour une reprise de la moto en toute sécurité.

Voir toutes les vidéos

En voiture ou poids lourd

Adoptez une conduite prudente et soyez attentifs aux usagers vulnérables

Les usagers sans carrosserie : piétons, vélos, trottinettes... seront plus nombreux sur les routes. Pour redoubler de prudence, veillez à :

  • vérifier plus souvent vos angles morts ;
  • vous écarter d’1,50m des usagers vulnérables ;
  • respecter les sas vélo ;
  • être prudent lorsque vous ouvrez votre portière ;
  • être vigilant aux usagers qui pourraient déboucher d'entre deux véhicules ainsi qu'aux sorties de pistes cyclables.

Pendant le confinement, sur les routes désertées, certains automobilistes ont adopté des comportements à risque et/ou pris de mauvaises habitudes de circulation, en particulier concernant la vitesse. A titre d’exemple, du 30 mars au 5 avril, les radars automatiques ont enregistré une augmentation de 12% des grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée) par rapport à la dernière semaine avant le confinement. Parallèlement, les hôpitaux ont également vu la part des accidentés de la route augmenter dans leurs services dans les dernières semaines.  Aujourd’hui, de nouveaux usagers vont reprendre la route après une longue période sans pratique. La Sécurité routière rappelle dans ce contexte qu’il est essentiel de respecter l’ensemble des règles de circulation, et de redoubler de vigilance, pour que ce retour sur les routes se déroule dans les meilleures conditions.

Révisez votre véhicule avant la reprise

La sécurité sur la route passe par un véhicule en bon état et correctement équipé. Si vous n’avez pas utilisé le vôtre durant le confinement, ou seulement très peu, quelques vérifications d’usage sont nécessaires avant de circuler à nouveau. On fait le point :

  • les pneus : vérifiez l'usure grâce au témoin d'usure ainsi que la pression et le gonflage ;
  • les freins : vérifiez l’état des disques et l’usure des plaquettes de freins ;
  • les niveaux : vérifiez le niveau des liquides moteurs (freins, huile et carburant) ;
  • les feux : assurez-vous régulièrement que les phares sont propres et qu’ils fonctionnent correctement. Votre véhicule doit obligatoirement être muni de un ou deux feux de croisement à l’avant ; un ou deux feux stop et un catadioptre rouge à l’arrière ; un ou deux feux de position et de route ; des indicateurs de direction et un éclairage de la plaque minéralogique arrière ;
  • la batterie : vérifiez que la batterie n'est pas à plat ou sur le point de l'être !

Téléphone : réapprendre à s’en détacher le temps des trajets

Ces dernières semaines, votre téléphone est devenu plus que jamais indispensable pour garder le lien avec vos proches, vous divertir ou vous informer… et il contient désormais de nombreuses nouvelles applications bien utiles à votre vie ! Mais sur la route, le téléphone peut tuer. 

Conseils pour se détacher du téléphone

Allongez les distances de sécurité le temps que tout le monde (re)trouve ses réflexes.

Le contexte de crise sanitaire n’est pas sans incidence sur notre corps : stress, inquiétude et fatigue plus grande impactent directement le conducteur dans son temps de réaction. Vous pouvez anticiper ce surrisque d’accident en respectant voire en allongeant les distances de sécurité, en adaptant votre vitesse et en prévoyant suffisamment de temps pour effectuer vos trajets, en particulier les trajets domicile-travail.

Président de la Fédération internationale automobile, ancien copilote de rallye français

Après deux mois sans rouler, la route s’offre à vous à nouveau. Jean Todt, président de la FIA et envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, donne ses conseils aux automobilistes.

Voir toutes les vidéos

À pied, skateboard, rollers ou trottinette non électrique

Tout comme le vélo, la marche est fortement privilégiée pour les déplacements post-confinement, en particulier dans les grandes villes. Si les piétons constituent les usagers de la route les plus vulnérables, et ont de fait la priorité, il n’en demeure pas moins qu’ils doivent respecter le code de la route et veiller à circuler en bonne intelligence avec les autres usagers

Pour rappel, les skateboards, les rollers, les trottinettes non électriques ainsi que les personnes en chaise roulante et les personnes marchant avec une poussette ou à côté de leur vélo sont considérés comme des piétons.

Les bonnes pratiques de circulation

  • circulez sur les trottoirs et les accotements lorsqu’il y en a ;
  • en l’absence de trottoirs ou d’accotements, circulez le long de la chaussée, de préférence sur le bord gauche de façon à voir arriver les véhicules ;
  • soyez vigilants avant de traverser et empruntez toujours les passages piétons lorsqu’il y en a ;
  • en l’absence de passage piétons, contrôlez bien les deux sens de circulation avant de vous engager et traversez perpendiculairement à la chaussée ;
  • à une intersection avec feux, traversez uniquement lorsque le feu est vert pour les piétons. Tant que le feu est rouge, restez bien sur le trottoir.
  • à skateboard, rollers ou trottinette non électrique, roulez au pas, veillez à maîtriser votre vitesse et anticipez les situations, en particulier lorsque le trottoir est très fréquenté, pour ne pas mettre en danger les autres piétons

En savoir plus sur la responsabilité et la réglementation des piétons

 
Téléphone, casque audio… attention danger !

Le fait d’utiliser son téléphone ou d’écouter de la musique en marchant réduit l’attention portée à votre environnement et augmente donc les risques ; ne pianotez jamais sur votre téléphone lorsque vous traversez la chaussée.

Prudence redoublée avec les enfants

Dans la rue, les enfants sont particulièrement vulnérables du fait de leur petite taille, d’une appréciation des risques limitée et de leurs comportements parfois imprévisibles. Le déconfinement augmente encore plus les risques : après plusieurs semaines de déplacements limités, les enfants seront heureux de profiter d’une certaine liberté retrouvée ! Soyez donc attentifs à eux.
 

  • profitez des trajets entre le domicile et l’école, ou des balades du week-end, pour leur apprendre ou leur rappeler les règles de base : traverser sur les passages piétons, respecter les feux de signalisation, bien regarder à droite et à gauche avant de s’engager… Les enfants imitent les adultes : il est donc aussi important de leur donner l’exemple.
  • gardez au maximum vos enfants dans votre champ de vision pour prévenir toute imprudence.
  • pensez à les équiper s’ils circulent à roller, trottinette ou vélo : casque, genouillères, coudières, gants, protège-poignets et gilet rétro-réfléchissant en cas de mauvaise visibilité (jusqu’à 8 ans, votre enfant doit rester sur le trottoir s’il circule à vélo).

 
Voir les conseils pour sensibiliser les enfants à la bonne conduite