Les règles de circulation pour les cyclistes

Règles de circulation pour les cyclistes

Le code de la route s’applique de la même manière à tous les usagers. Afin de garantir la sécurité de chacun, les cyclistes doivent respecter un certain nombre de règles, en ville ou hors agglomération ; de jour, comme de nuit.

Conseils pour circuler

Rouler à vélo vous expose à un risque d’accident important, notamment lorsque vous êtes amenés à vous déplacer directement sur la chaussée, aux côtés des véhicules motorisés. Afin de garantir votre sécurité, nous vous invitons à vous rendre visible en toutes circonstances afin de réduire ces risques.

 Lire les conseils

    Règles de circulation pour les vélos

    Rouler à vélo en ville

    • En ville, les cyclistes doivent emprunter les pistes ou les bandes cyclables qui leur sont dédiées et circuler du côté droit lorsqu’ils sont face à la route. Si la chaussée est bordée de chaque côté par l’une de ces voies réservées, les utilisateurs doivent emprunter celle ouverte à droite de la route, dans le sens de la circulation et respecter les feux de signalisations réglant la traversée des routes ;
    • En l'absence de pistes ou bandes cyclables, les cyclistes doivent circuler sur le côté droit de la chaussée ;
    • Ne circulez pas sur les trottoirs. Seuls les enfants de moins de huit ans sont autorisés à emprunter les trottoirs, à condition de rouler à une allure raisonnable et de ne pas gêner les piétons ;
    • Les cyclistes sont autorisés à rouler sur les voies vertes, les zones de rencontres ou les zones 30, sauf dispositions contraires pouvant être prises par les autorités municipales ;
    • Les vélos doivent être stationnés aux emplacements indiqués ou bien sur la chaussée ;
    • Dans les zones de rencontre, ne circulez pas à plus de 20 km/h et respectez la priorité du piéton
    • Dans les aires piétonnes, circulez à l’allure du pas.
    • Dans les zones 30 et les zones de rencontre, les vélos peuvent circuler dans les deux sens. Le double sens vous permet de bénéficier d’une meilleure visibilité, d’éviter les grands axes de circulation et de simplifier les itinéraires.

    Rouler à vélo hors agglomération

    • Ne roulez pas trop près de l’accotement, pour éviter les ornières ou gravillons ;
    • Dans les virages, serrez au maximum à droite car les voitures ne vous voient qu’au dernier moment ;
    • Soyez particulièrement prudent lors du passage d’un camion : l’appel d’air risque de vous déséquilibrer ;
    • Si vous roulez en groupe, roulez à deux de front ou en file indienne. La nuit, en cas de dépassement par un véhicule ou lorsque les circonstances l’exigent (chaussée étroite, etc.), placez-vous systématiquement en file indienne ;
    • Si votre groupe compte plus de dix personnes, scindez-le.

    Dans tous les cas

    • À vélo, il est interdit de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre un son (écouteurs, oreillettes ou casque audio). L’usage du téléphone tenu en main est également interdit.
    • Ne roulez pas après avoir bu trop d’alcool. Au-delà de 0,2 mg/l d’air expiré, c’est interdit et passible d’une amende, et surtout très dangereux.

    • Le casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, conducteur ou passager d’un cycle. Ce casque doit être attaché.

    Télécharger le dépliant "Circuler à vélo en toute sécurité"

    À noter

    Il est interdit de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son (écouteurs, oreillettes ou casque audio). L’usage du téléphone tenu en main est également interdit. En cas de non respect de cette règle, vous êtes passible d’une amende forfaitaire de 135 €.

    Sanctions

    Les principales infractions au code de la route et les sanctions associées pour les vélos. Tous les montants d'amende indiqués correspondent à des  amendes forfaitaires.

    • Défaut d’éclairage : 11 €
    • Changement de direction sans avertissement préalable : 35 €
    • Circuler à plus de 2 de front sur la chaussée : 35 €
    • Avoir un passager sur son vélo (sans siège fixé au véhicule)  : 35 €
    • Remorquage : 35 €
    • Dépassement de la vitesse maximale autorisée* : 35 €
    • Non-respect de l’arrêt au feu orange : 35 €
    • Défaut de freinage : 68 €
    • Circuler sur le trottoir en agglomération : 135 €
    • Tenir en main son téléphone ou porter des écouteurs : 135 €
    • Rouler en sens interdit 135 € Non-respect de l’arrêt au feu rouge : 135 €
    • Non-respect de l’arrêt à un stop : 135 €
    • Remonter les files par la droite : 135 €
    • Circulation sous l’emprise de l’alcool (entre 0,2 et 0,4 mg/l d’air expiré) : 135 €
    • Vitesse inadaptée au regard des circonstances* : 135 €
    • Dépassement sans avertissement préalable : 135 €
    • Non respect de la priorité de passage à l’égard des piétons : 135 €

    *La différence entre dépassement de la vitesse (35 €) et vitesse inadaptée au regard des circonstances (135 €) est que dans le second cas, le cycliste peut respecter la limitation de vitesse mais ignorer volontairement un risque : croisement de piétons, virages, etc

    Les panneaux de signalisation à connaître à vélo