Radars et sanctions

Sanctionner les excès de vitesse par l’intermédiaire des radars n’a qu’un seul objectif : changer le comportement des usagers sur la route et faire ainsi baisser la mortalité et les accidents de la route. Lorsqu’un excès de vitesse est enregistré par un radar, les constatations relatives à ces infractions font foi jusqu’à preuve du contraire et font l’objet d’un procès-verbal revêtu d’une signature manuelle numérisée.

La dégradation des radars

Vandaliser un radar est un délit. Cet acte peut mettre en danger les autres usagers de la route et coûte très cher à la collectivité.
Lire

Sanctions suite à un flash radar

Lorsque vous êtes flashé par un radar, le contenu de votre avis de contravention va varier selon la vitesse à laquelle vous avez été enregistré en infraction et la limitation de vitesse en vigueur sur la portion de route que vous avez empruntée. Un excès de vitesse est sanctionné de différentes manières : amende, retrait de points, confiscation ou immobilisation du véhicule.
Lire

Infractions sanctionnées

Mis en place pour inciter les conducteurs à réduire leur vitesse sur des routes dangereuses, les radars se sont développés et sont désormais capables de constater différents types de conduites estimées risquées.
Lire

Avertisseurs de contrôle radar

Tous les dispositifs qui informent le conducteur en temps réel de la présence d’un radar fixe ou mobile ou d’un contrôle de police sont interdits. Les radars ont pour fonction d’éviter les dépassements des vitesses autorisées. Ils sauvent des vies.
Lire

Payer une amende issue d'un contrôle radar

En cas de « flash » suite à une infraction, le propriétaire du véhicule reçoit un avis de contravention indiquant le type et le montant de l’amende. Si vous acceptez de la payer, vous reconnaissez automatiquement être l’auteur de l’infraction. Le nombre de points correspondant sera alors retiré de votre permis de conduire. Comment payer une amende enregistrée par un radar ?
Lire

Contester une amende issue d'un contrôle radar

Si vous n’étiez pas le conducteur de la voiture en infraction et que vous estimez ne pas avoir à payer votre amende, vous pouvez contester votre contravention. Cette contestation s’effectue en ligne, ou par voie postale, en envoyant un formulaire de requête en exonération dûment rempli, joint avec l’avis de contravention.
Lire