Permis probatoire

En France, les 18-24 ans représentent 17 % des victimes des accidents de la route alors qu’ils ne constituent que 9 % de la population. La mise en œuvre du permis probatoire par les pouvoirs publics depuis le 1er mars 2004 a pour principal objectif de lutter contre l’accidentalité des conducteurs novices. Ce permis doit rendre responsable le nouveau conducteur et en faire un conducteur sûr.

Définition du permis probatoire

En 2017, 875 jeunes ont trouvé la mort sur les routes en France . Cela représente un quart de la mortalité routière. La mise en œuvre du permis probatoire par les pouvoirs publics depuis le 1er mars 2004 a pour principal objectif de lutter contre l'accidentalité des conducteurs novices. Ce permis doit rendre responsable le nouveau conducteur et en faire un conducteur sûr.
Lire

Les stages postpermis et réduction de la période probatoire

Les titulaires d’un premier permis de conduire qui choisissent de suivre une formation complémentaire « postpermis », entre 6 et 12 mois après l'obtention du permis, bénéficient d’une réduction de la période probatoire.
Lire