Les titulaires de plaques étrangères sont-ils concernés par le contrôle automatisé ?