Les radars ne sont-ils pas en réalité des « pompes à fric » pour remplir les caisses de l’État ?