FAQ Radars

Comment sont définies les « zones dangereuses » ?

Les zones dangereuses, ou « zones de vigilance accrue », sont des zones de circulation répondant à un ou plusieurs des critères suivants :
- La présence d’une signalisation routière de danger (virages dangereux, intersections, forte pente, etc.).
- Les limitations de vitesse inférieures à la limitation habituelle (par exemple, 70 km/h au lieu de 90 km/h en dehors des agglomérations), le trafic routier, l’accidentalité dans la zone, etc.

Une zone peut également être qualifiée de « dangereuse » de manière temporaire lorsqu’un événement de circulation ou d’ordre météorologique s’est produit : accident, perte de chargement, chantier, bouchon, nappe de brouillard, etc.

Il est important de rappeler que la route et la rue sont intrinsèquement des zones à risques. Ainsi, les zones qualifiées de « dangereuses » doivent être lues comme des zones dans lesquelles le conducteur doit faire preuve d’une vigilance accrue, ce qui ne le dispense en aucun cas de son obligation de vigilance et de respect des règles en dehors de ces zones ; il se doit en toutes circonstances d’être réactif à son environnement et aux autres usagers avec qui il partage l’espace public.