Petite histoire du permis à point et définitions

Petite histoire du permis à point et définitions

Créé en 1992, suite à l’application de la loi du 10 juillet 1989, le permis à point à évoluer. Depuis le 19 janvier 2013, tous les pays membres de l’Union européenne ont adopté un permis de conduire commun, avec des règles d’obtention harmonisées. De même, de nouvelles catégories et un nouveau support ont été établis pour faciliter la libre circulation. Tous les permis sont des permis à points et possède 12 points, qui peuvent être retirés en cas d’infractions.

Conduire n’est pas anodin. C’est une responsabilité que prend le conducteur vis-à-vis de lui-même et des autres. . Mis en place le 1er juillet 1992, en application de la loi du 10 juillet 1989 relative à diverses dispositions en matière de sécurité routière et en matière de contraventions, le permis à points est conçu comme un appel à la vigilance permanente du conducteur. Le permis de conduire dont il est détenteur peut en effet être annulé lorsque les infractions qu'il a commises ont rendu son solde  égal à zéro.L’objectif du permis à point est avant tout de responsabiliser les différents conducteurs sur les voies de circulation et de pénaliser ceux dont les comportements peuvent mettre en danger la sécurité des usagers.

Nouveau format

Le « permis rose » (au format 3 volets) a été remplacé par une carte plastifiée de la taille d’une carte de crédit. Plus sûr , son format est commun à  tous les pays de l’Union européenne.


> > Photo du permis de conduire tel qu’il est aujourd’hui. 

Titulaires de l’ancien permis ?

Si vous êtes toujours en possession du « permis rose » (au format 3 volets) c’est que vous avez passé votre permis avant 2013, que vous ne l’avez pas perdu et que vous n’y avez pas ajouté de nouvelles catégories. Les permis délivrés avant le 19 janvier 2013 et qui ne sont pas soumis à une vérification périodique de l'aptitude médicale de son détenteur restent valides jusqu’en 2033. Il est donc inutile de demander le renouvellement de son permis avant sa date d’expiration.

S’inscrivant avant tout dans une démarche pédagogique, le système du permis à point permet d’éviter l’infraction et sa récidive. La perte de point(s) est une alerte qui amène le conducteur à prendre conscience de la nécessité d’une conduite raisonnable.

 
Consulter son solde de point 

En effet, loin d’être une sanction irrémédiable, un ou plusieurs points perdus peuvent être simplement récupérés par un strict respect des règles du code de la route.

Récupérer ses points