Perte de contrôle : à moto, le plus grand danger, c'est de penser qu'il n'y en a pas

Les conducteurs de deux-roues motorisés représentent près de la moitié des blessés graves et un quart des décès. La majorité des accidents à moto se produit lorsque le motard se sent en confiance, de jour, par beau temps et en rase campagne. Avec le film « Perte de contrôle », une étude inédite sur les distances de freinage à moto, des spots radios dédiés et un dispositif digital fait de conseils et de paroles de motards, la Sécurité routière repart en campagne.

Le film « Perte de contrôle »

« Sur cette route qu’il connaît, Maxime se sent en sécurité. Mais cette fois, un animal va surgir. C’est sans douleur qu’il se réveillera à l’hôpital, jusqu’à ce que sa mère lui annonce sa tétraplégie... », ainsi débute ce film qui rappelle que « À moto, le plus grand danger, c’est de penser qu’il n’y en pas ». Le réalisateur Bruno Aveillan signe un deuxième film « Onde de choc » pour la Sécurité routière. Comme dans le premier film avec des automobilistes, il met en évidence les bouleversements irréversibles engendrés par un accident de la route dans l’entourage des motards victimes de la route. Avec cette question en filigrane : derrière les 768 personnes tuées et les 11 000 blessés graves à deux-roues motorisés, en 2015, combien de victimes dans la vie ? Chaque accident engendre une onde de choc. Combien de compagnes (de compagnons), de mères, de pères, d’enfants, de frères et sœurs, d’amis, de collègues dévastés pour la vie ?

En savoir plus sur l'accidentalité des deux-roues motorisés

Comme dans le premier film "Onde de choc", la Sécurité routière met en évidence les bouleversements irréversibles engendrés par un accident de la route dans l’entourage des victimes. "Perte de contrôle" met en scène l’accident d’un motard qui emporte dans sa chute tous ses proches et rappelle que "A moto, le plus grand danger, c'est de penser qu'il n'y en a pas."

L'étude : freinage d'urgence à moto, le vrai du faux

 Distance freinage moto

L’étude inédite du CEREMA et de l’UTAC-CERAM bouscule nos idées reçues sur les distances de freinage à moto. Contrairement aux a priori une moto freine sur une distance plus longue qu’une voiture : à 50 km/h, une moto parcourt en moyenne 3 mètres de plus qu’une voiture pour s’arrêter. Cet écart est a minima de 7,50 mètres à 90 km/h.

Lire le communiqué de presse de synthèse

Témoignages et paroles de motards à partager pour agir

Manon, reporter pour la Sécurité routière, sensibilise les conducteurs de deux-roues motorisés aux dangers de la route. La blogueuse, qui avait bouleversé la toile suite à son propre accident de moto, a rencontré un couple accidenté gravement à moto et leur entourage. 

Manon Slomkowski, qui a perdu l’usage de son bras gauche suite à un accident de moto en 2014, a été remarquée par une vidéo postée sur Youtube vue par plus de 5 millions d’internautes en l’espace de quelques jours en 2015. Cette vidéo-didacticielle, montre en quelques secondes comment effectuer les gestes du quotidien, s’habiller, se maquiller… avec une paralysie du plexus brachial, « la maladie du motard ».

Vous aussi, témoignez !

Il y a un an, Manon filmait sa vie avec un bras paralysé suite à un accident de moto. Aujourd'hui, elle tend le micro à Emma et Frédéric, eux aussi gravement accidentés à moto. C’est l’occasion pour le couple, leur famille et leurs amis, de partager leur histoire.

Paroles de motards : quand des motards parlent aux motards

Découvrir tous les témoignages de motards

Les spots radio