Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire depuis le 1er juillet 1973, à l’avant, et le 1er octobre 1990, à l’arrière. Au départ très contesté, l’usage de cet accessoire s’est massivement imposé à tous comme une évidence pour la sécurité de tous les passagers d’une voiture ou d’une camionnette. Pourtant, en 2016, le réflexe de boucler sa ceinture que l’on croyait définitivement acquis en 40 ans, ne l’est pas pour l’ensemble des Français.