Le permis A1

Passer le permis A1

Le permis A1 autorise à conduire des motos légères. Son obtention est soumise notamment à des conditions d’âge, de formation et de réussite à un examen composé d’une épreuve théorique générale (le code) et d’une épreuve pratique.

Qui est concerné par le permis A1 ?

Toutes les personnes souhaitant conduire une motocyclette dont la cylindrée n’excède pas 125 cm3, dont la puissance n’excède pas 11 kW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,1 kW par kilogramme sont concernées par le permis A1.

S'il s'agit de la première catégorie du permis de conduire à être passée, le candidat doit :

  • être âgé d'au moins 16 ans ;
  • avoir réussi l'examen théorique du code ;
  • justifier d'un minimum de 20 heures de leçons, dont 8 sur piste et 12 sur route pour être autorisé à passer l’examen du permis A1.

 

Télécharger le dépliant fiche contrôle, quel permis pour quel deux-roues et trois-roues motorisés (PDF - 529.7 Ko)

 

La formation de 7 heures

Les personnes titulaires du permis B qui souhaitent conduire un deux-roues motorisé de 50 à 125 cm3 peuvent obtenir la catégorie A1 du permis de conduite grâce à une équivalence : "la formation de 7 heures"

La formation de 7 heures

Mise en place pour augmenter la sécurité sur les routes, la formation de 7...

Attention !

Depuis le 19 janvier 2013 il est nécessaire pour les usagers de tricycles à moteur (L5e), de plus de 15 kw, d'être âgé de 21 ans révolus.



En savoir plus sur le permis A

La formation pratique du permis A1

L’épreuve pratique de la conduite permet de contrôler si les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats leur permettent de circuler en toute sécurité. L’expert évalue notamment l’autonomie et la conscience du risque du candidat et cherche à évaluer sa capacité d’adaptation aux situations et sa conduite autonome.

L’examen pratique comprend deux phases

  • Une épreuve hors circulation de 15 minutes qui comprend une vérification du véhicule, un test de maniabilité (maîtrise de la moto sans l’aide du moteur, à allure lente et à allure normale) et un test oral qui aborde trois thèmes : le motard et sa moto, le motard et les autres, le motard et sa formation ; ainsi qu’une interrogation sur la réglementation et sur la signalisation spécifique aux deux-roues motorisés.
  • Une épreuve en circulation de 30 minutes qui explore huit domaines de compétence : utiliser les commandes, prendre l’information, analyser et décider, communiquer, diriger son véhicule, adapter son allure, utiliser la chaussée et maintenir les espaces de sécurité.

L'épreuve en circulation n'est accessible que si le candidat a validé l'épreuve hors circulation.

Résultats

À l'issue de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne vous communique pas oralement le résultat.

Vous pouvez connaître le résultat de votre épreuve pratique 48 heures après l'avoir passée en utilisant ce téléservice :

Obtenir vos résultats

Un permis à conserver

Le permis de conduire est à la fois une autorisation de conduite et un certificat de capacités, obtenu après une formation et des examens, attestant qu’une personne est apte à occuper l’espace public de circulation, sans mettre en danger sa vie et celle des autres.

Mais ce permis n’est pas attribué à vie et peut rapidement être perdu si le conducteur commet des manquements aux règles de circulation. Il appartient à chacun de conserver son permis en respectant en toute circonstance le code de la route et en adoptant un principe de prudence vis-à-vis des autres usagers.

Les règles et principes de conduite appris au cours de la formation sont donc essentiels. Elles ont non seulement pour but de préparer le candidat à l’examen du permis de conduire mais également à sa future vie de conducteur.