Conduire à l’étranger

Conduire à l’étranger

Votre permis de conduire français vous permet de circuler sans restriction dans tous les pays de l’Union européenne et de l’Espace économique européen (EEE). Hors Union européenne, un permis international peut être obligatoire.

Conduire en Europe avec un permis français

Si vous êtes en voyage touristique

Vous pouvez conduire avec votre permis français dans :

  • tous les États membres de l’Union européenne depuis le 1er janvier 2007 : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède ;
  • tous les pays de l’Espace économique européen (EEE) : États membres de l’Union européenne et Islande, Liechtenstein, Norvège.


Si vous vous installez dans un pays européen

Il n’est pas obligatoire d’échanger votre permis de conduire français puisqu’il est reconnu. Là encore, à condition que votre permis soit valide.

Par ailleurs, vous ne devrez pas avoir commis, dans votre pays d’installation, d’infraction routière entraînant une restriction, une suspension, un retrait ou une annulation de votre permis.


Si vous souhaitez entreprendre les démarches pour échanger votre permis français

  • Vous devrez déposer une demande auprès des autorités compétentes de votre pays d’installation ;
  • Vous ne devriez pas avoir à repasser les épreuves, qu’elles soient théoriques ou pratiques ;
  • Votre pays d’installation vous délivrera un permis de conduire national, après avoir vérifié que vous n’ayez pas fait l’objet d’une restriction, d’une suspension ou d’un retrait de permis, que ce soit en France, ou ailleurs en Europe.

Conduire hors-Europe : permis français ou permis international ?

Si votre séjour est de courte durée, votre permis français peut suffire. Selon le pays, il peut toutefois être nécessaire de posséder un permis international. Ce permis est une traduction officielle de votre permis français. Vous devez le demander avant votre départ en France.

Le permis international

Dans certains pays, le permis international est exigé ou recommandé, en plus de votre permis de conduire français. Dans d’autres, qui ne reconnaissent pas les permis internationaux, une autorisation de conduire doit être obtenue sur place, dans le pays dans lequel vous vous rendez.



Pour connaître les règles, vous devez

  • consulter les fiches Pays du site du ministère des affaires étrangères ;
  • ou contacter les services consulaires du pays ou des pays que vous souhaitez visiter.



À titre d’exemples

  • aux États-Unis, un permis de conduire français datant de plus d’un an suffit pour un séjour de moins de 3 mois ;

  • en Afrique du Sud, un permis de conduire français est reconnu s’il est certifié et traduit par le consulat ;
  • en Nouvelle-Zélande, un permis de conduire français accompagné d’une traduction certifiée conforme permet de conduire pendant 1 an ;
  • dans la province du Québec (Canada), vous pouvez conduire avec un permis de conduire français pendant 6 mois.



Attention ! Le permis international peut être délivré aux titulaires d’un permis de conduire européen résidant en France depuis au moins 6 mois, à l’exception des permis délivrés par Chypre, l’Espagne, l’Irlande, l’Islande, le Liechtenstein, Malte et le Royaume-Uni.


Justifier de vos droits à conduire auprès des autorités étrangères

Si vous avez échangé votre permis de conduire français à l’étranger, vous pouvez demander à la préfecture qui a délivré le dernier permis d’envoyer un relevé d’information restreint par voie dématérialisée, directement à l’autorité étrangère chargée de l’échange. Voici la marche à suivre pour effectuer votre demande.

Comment constituer et envoyer le dossier de demande de relevé d’information restreint (RIR) ?

1 - Rendez vous sur le site internet de votre consulat

  • téléchargez le formulaire de demande de relevé d’information restreint (RIR) ;
  • datez, signez, et renseignez la demande de votre état civil au complet, le numéro et la date de délivrance de votre titre de conduite et de l’autorité qui l’a délivré.

2 - Les formulaires, une fois complétés et signés, joignez

  • une copie couleur recto-verso d’une pièce d’identité (passeport, CNI) ;
  • une copie couleur recto-verso de mon permis de conduire ;
  • les coordonnées exactes et l’adresse électronique de l’autorité étrangère saisie pour l’échange du permis.

3 - Envoyez la demande et les pièces jointes par courrier ou par messagerie électronique à la préfecture qui vous a délivré le dernier permis.

4 - Récupérez votre relevé d’information restreint

Si votre dossier est complet, la préfecture édite le relevé d’information restreint, le fait parvenir directement à l'autorité étrangère par messagerie électronique et m’informe de cette transmission.

Permis international et permis étranger

Votre permis de conduire français suffit pour conduire temporairement dans un certain nombre de pays non-européens. Dans d’autres pays, le permis international est exigé ou recommandé, en plus de votre permis français, pour conduire. Certains pays étrangers ne reconnaissent pas les permis nationaux et internationaux, une autorisation de conduire doit alors être obtenue sur place.
  • Le permis international

    Lire
  • Récapitulatif des démarches par pays

    Lire
  • Conduire en France avec un permis étranger

    Lire
  • Conduire à l’étranger

  • Obtenir votre permis international depuis l’étranger

    Lire
  • Renouveler son permis de conduire français depuis l’étranger

    Lire
  • Échanger son permis de conduire

    Lire