Attestation d’éducation à la route (AER)

Attestation d’éducation à la route (AER)

L’AER est une attestation d’éducation à la route délivrée pour les élèves présentant une déficience visuelle.


De quoi s’agit-il ?

L’AER est organisée pour les élèves présentant une déficience visuelle qui ne leur permet pas de se présenter à l’ASSR ou à l’ASR (article D. 312-47-1 du Code de l’éducation).

La passation des épreuves en établissement scolaire est privilégiée dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances. La loi affirme le droit pour chacun, à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile et à un parcours scolaire continu et adapté.

Les aménagements des conditions de passation des épreuves des examens et concours sont prévus par le Code de l’éducation (articles D. 351-27 à D. 351-32). 

L’obtention de l’AER ne permet pas au candidat de prétendre à obtenir la délivrance d’un permis de conduire. 

Quelles sont les personnes concernées ?

Un élève peut demander à passer l’AER s’il remplit les conditions pour s’inscrire à l’ASSR ou à l’ASR et qu’il présente une déficience visuelle.

Où passer l’AER ?

Les élèves peuvent passer l’AER dans les collèges ou les lycées (publics ou privés sous contrat) où dans les établissements du médico-social.

L’épreuve est organisée chaque année entre début février et fin novembre. 


Les modalités d’organisation et de délivrance de l’attestation d’éducation à la route sont identiques à celles de l’ASR et de l’ASSR.

L’épreuve

L’épreuve est une adaptation de l’ASSR avec une sélection de questions centrées sur les piétons, les passagers, la prévention des conduites addictives et à risques, la citoyenneté, l’éducation au développement durable.

Les élèves concernés n’ont pas de limite de temps pour passer l’épreuve. Cette passation leur permet d’obtenir une attestation de connaissances sur le partage de l’espace routier et des risques encourus dans leur position d’usager.


Attestations de sécurité routière

Bien conduire ou bien se conduire sur la route doit commencer dès le plus jeune âge, bien avant d’obtenir le permis de conduire. Premières victimes de l’insécurité routière et conducteurs de demain, les jeunes représentent un enjeu majeur pour faire évoluer les mentalités et les comportements. Les attestations scolaires de sécurité routière sont le premier diplôme avant le permis de conduire.
  • Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR)

    Lire
  • Attestation de sécurité routière (ASR)

    Lire
  • Attestation d’éducation à la route (AER)