Témoignage

Témoin

Billy

Je suis accidenté(e) | Seine-Maritime, France

Un bout du parechoc du bus traverse entièrement ma jambe au niveau du tibia.

Bonjour, je m'appelle Billy, j'ai 17 ans et j'ai eu un accident de scooter. Sans l'équipement que mes parents m'obligent à porter tout le temps, je ne serais plus là pour vous raconter mon histoire. Voilà pourquoi j'aimerais que vous lisiez ma lettre et qu'avant de démarrer votre scoot' vous vous demandiez si vous êtes bien équipé.
 
Un jour, je rentre à la maison après les cours, la télécommande du portail ne marche pas et ma mère n'est pas encore arrivée. Alors je l'attends devant la maison, assis tranquille sur mon scoot'. Un bus arrive. Il négocie mal son virage et Bam ! Il m'embarque avec le scooter sur 13 mètres ! Je tombe dans les vapes. Quand je me réveille, un passant est penché sur moi. Je lui demande de m'aider à dégager mon pied car ma chaussure est coincée sous la béquille. Je me redresse. Ça a l'air d'aller. Mon casque, ma veste avec dorsale et mes gants renforcés ont fait du bon boulot. Le hic, c'est que mon jean est tout déchiré et qu'un bout du parechoc du bus traverse entièrement ma jambe au niveau du tibia. Pas bon? j'ai une fracture ouverte. Le SMUR m'emmène à l'hôpital, direction le bloc. J'en ressors avec 24 points de suture. Et il paraît que ça aurait pu être bien pire sans un aussi bon équipement !
 
Ça fait deux ans que c'est arrivé. J'ai deux grosses cicatrices sur la jambe et j'ai mal quand je marche trop longtemps. Ça ne m'empêche pas de pratiquer le 2 roues mais je peux vous dire que même par 35 degrés, je mets toutes les protections qu'il faut. Et vous ? Motards, scootéristes, équipez-vous ! Testez le niveau de protection de vos équipements.