Témoignage

Témoin

Alexandre

Je suis accidenté(e)

Je m'appelle Alexandre et j'ai eu un accident de moto. Aujourd'hui, je vais bien mais ce soir-là, avec un meilleur équipement, je m'en serais mieux sorti. C'est pourquoi j'aimerais vous raconter mon histoire et qu'avant de prendre la route, vous vous demandiez si vous êtes suffisamment bien protégé. Voilà ce qui m'est arrivé. Minuit. Mon service au bar est terminé. Malgré une journée très chargée, je me sens assez en forme pour rentrer sans risque chez moi à moto. Dans les rues désertes, rien ne bouge à l'exception peut-être de cette voiture, là, sur la droite, qui cherche une place de stationnement.A l'instant où je commence à la dépasser, elle tourne brusquement à gauche. J'attrape les freins mais la moto part illico en glissade sur les pavés. Violence du choc, mon sang se fige. Pendant que je suis projeté en l'air, une seule pensée me traverse la tête : « Cette fois, c'est la fin. » J'ai la sensation d'être un pantin désarticulé flottant au-dessus du carrefour et qui termine son numéro par un crash au sol. Une fois par terre, je ne sais pas combien de temps je reste K.O. avec cette impression d'avoir été massacré par un boxeur. Autour de moi, plusieurs personnes me demandent comment je vais, si je les entends, si je peux bouger. Les pompiers arrivent. Tout le haut de mon corps est intact, protégé par une veste avec dorsale, des gants longs et un casque intégral. C'est le bas qui a tout pris : hématomes profonds à l'abdomen et au pubis, sévères contusions au bas du dos, adducteurs déchirés. A plusieurs endroits, ma peau est devenue un brasier. J'ai la malléole écorchée et une entorse à la cheville. Pourquoi ? La réponse est simple : jean et baskets. Clairement, avec un vrai pantalon résistant à l'abrasion et des chaussures de moto, je sais que ma peau n'aurait pas été arrachée et que j'aurais peut-être pu éviter cette entorse. Je repense souvent à l'accident, à ce jean et à ces baskets. Mais là, c'est à vous que je pense. Vous portez quoi, aujourd'hui ? Motards, scootéristes, équipez-vous ! Testez le niveau de protection de vos équipements.