Témoignage

Témoin

Olivier

Je suis proche d'un(e) accidenté(e) | Seignosse - 40510 - 27 août 2019

Mylène, notre Fille Chérie

Nous avons perdu notre fille, notre enfant unique, Mylène, qui avait 31 ans, le 27 août dernier à Seignosse dans les Landes, avenue des Tucs pratiquement face à l’entrée du Centre Natureo dans un accident piéton, alors qu’elle se rendait à son cours de yoga matinal.
Sa vie s’est arrêtée là comme un oiseau qui s'envole, une voiture l'a percutée...
Malgré tous les efforts des secouristes, gendarmes, passants et son transfert par hélicoptère au CHU Pellegrin de Bordeaux, notre Mylène n’a pas survécu et s’est éteinte le mercredi 28 août après avoir été mise sous assistance respiratoire.
Nous remercions toutes ces personnes qui ont essayé de sauver notre fille Mylène.

La vie de Mylène était faite de voyages, de belles rencontres et de générosité, sans rien attendre en retour, une pépite d'amour pour les gens qui l'ont croisée.
Elle vivait depuis plusieurs années à Seignosse / Hossegor, ou elle avait intégré une communauté de jeunes talents, artistes, sportifs des 4 coins du monde. Mylène rayonnait par sa générosité, par sa bienveillance pour les autres, elle avait trouvé son port d’attache en France dans cette splendide région lui rappelant sûrement des paysages, émotions et vibrations qu’elle avait capté au cours de ses nombreux périples. 
Elle donnait également des cours de soutien scolaire en anglais, portugais, mathématiques, à des enfants de sa commune qui l’aimaient tellement, ils étaient tous impatients et réjouis de revoir Mylène pour cette rentrée 2019.
Par ses voyages, ses photos, ses dessins, ses créations, notre fille apportait un témoignage vibrant de la beauté et la fragilité de notre monde. Elle a fait sa part, à sa façon. Vivant sa vie intensément, avec courage et détermination.

Aujourd’hui, une souffrance d’une douleur extrême est présente à chaque instant au plus profond de nous-mêmes. Le départ de Mylène laisse un vide immense.
Nous aimerions que nos mots soient entendus et compris pour qu’un tel drame ne se déroule à jamais dans cet endroit si joli des Landes, ou piétons, résidents, saisonniers, touristes, promeneurs, cyclistes, surfeurs et automobilistes puissent vivre ensemble dans le respect, la sauvegarde de chacun et le droit de sourire à la vie. 
Nous sommes fiers de notre fille adorée que nous aimons intensément.