Theo

Je suis accidenté(e) | Rambouillet

Bonjour, j'ai 20 ans. Je suis né le 13 février 1996. J'ai eu un accident de moto le 5 juillet 2015 et je suis maintenant paraplégique au niveau T4. Voilà comment s'est passé l'accident.

Le 5 juillet 2015 je prends ma moto pour aller me balader avec 2 amis motards un beau dimanche de juillet bien ensoleillé comme j'avais l'habitude, une journée parfaite pour une balade en moto. J'avais tout, des amis, une moto, du soleil, et une belle route pour profiter. J'étais bien équipé : bottes de moto, pantalon, manteau en cuir, casque, gants en cuir, je n'avais juste pas de protection pour la colonne.
Après une courte pause sur un banc où j'avais posé mon casque parterre sur l'herbe, on décide de reprendre la route.
On reprend donc la route et je laisse ma visière de casque un peu ouverte.
5 minutes à peine après être reparti je vois une araignée descendre de ma visière, j'ai donc le réflexe de vouloir l'enlever, sauf que j'utilise les deux mains et donc ça me cache la vue devant moi. Même pas 1 seconde après j'enlève les mains de mon visage et le motard, mon ami qui était juste devant moi freine, je n'ai pas le temps de réagir et le percute. Je ne me souviens pas de la chute qui a duré très peu de temps. J'ouvre les yeux dans le ravin, sans sentir les 3/4 de mon corps, j'arrive juste à bouger les mains et la tête. J'ai beaucoup de mal à respirer et je me sens partir. Je sais tout de suite que ça ne va pas du tout et que c'est très grave. Mon ami que j'ai percuté n'a heureusement que de légères blessures et se révèle aussitôt, le 3e ami motard qui était devant vient me voir très rapidement suivi du motard que j'ai percuté, et un automobiliste qui a vu l'accident. Ils appellent les pompiers et essayent de me tenir réveillé. Les pompiers arrivent en premier pour les premiers soins ensuite le SAMU. Ils décident donc d'appeler un hélicoptère pour me transporter à l'hôpital de Percy à Clamart. Arrivé là-bas je suis donc opéré de la moelle épinière pendant qu'ils annoncent à mon père et ma sœur que je ne pourrai plus jamais remarcher.
J'ai donc fait ma rééducation à l'hôpital de Garches et je suis sorti de rééducation le 4 décembre.
La vie change pour moi comme pour mes proches. Plus rien n'est pareil, il faut apprendre à vivre en fauteuil et avec toute les difficultés de la paraplégie.
La route fait de vrais dégâts sur la personne, tant physiques que mentaux.
A moto ne négligez pas l'équipement, chaque partie de l'équipement sert à quelques chose.