Témoignage

Témoin

Anonyme

Je suis accidenté(e) | D126 aramon - 01 août 2015

Ma vie a changé depuis l'accident...

Je rentrais avec mes enfants âgés de 6 et 2 ans, bien attachés à l'arrière du véhicule, j'étais enceinte de 8 mois et demi.

Il était 17h55 quand une voiture est venue nous percuter de face sur ma voie de circulation. Impossible de l'éviter vu l'allure à laquelle elle arrivait.
Je n'ai pas pu sortir de la voiture car ma portière était bloquée. Mon grand fils s'est alors détaché et m'a aidé à ouvrir la portière pour que je puisse détacher le second (attaché par un harnais 3 points).
Ce soir-là, ma vie a basculé : le cauchemar de voir mes enfants en sang. Je ne sentais pas de douleur sur moi et pourtant je saignais du visage, le bras gauche bloqué et plein de bleus au genou et sur le ventre.
Les pompiers sont arrivés sur place, m'ont annoncé que je devais être séparée de mes enfants pour les soins et nous ont amenés rapidement à l'hôpital pour me faire une échographie et voir si le bébé allait bien. Là, un pompier m'a dit : "Madame, vous avez de la chance d’être en vie, vous et vos enfants."

Et le cauchemar a continué. J'ai appris que mes enfants seraient hospitalisés pour quelques jours et moi bloquée à la maternité. Je n'ai pu me rendre auprès de mes enfants que 10 heures après l'accident : enfin alors j'ai pu les prendre dans mes bras et voir leurs blessures (je passe les détails sur les blessures sur mes enfants).

On m'a alors appris que je devais faire d'autres examens pour le bébé car les analyses n'étaient pas bonnes, je me suis demandée quand tout allait s'arrêter...
A la sortie de l'hôpital la peur m'a envahie au moment de monter dans la voiture avec mes enfants.

 

Un an s'est passé et ma vie est devenue un enfer. Ma vision des choses a changé et j'ai maintenant peur de prendre le volant. Je ne sors pratiquement plus, à part pour des obligations.
J'ai appris par la suite (environ 1 mois après) qu'il roulait sous l'emprise de stupéfiants et était au téléphone...