Témoignage

Témoin

Anonyme

Je suis accidenté(e) | Nice - 05 avril 2019

Le casque à vélo m'a sauvé la vie

Je rentrais d'une sortie vélo de route entre copains vers 12h00 sur la piste cyclable / espace partagé entre les piétons et cyclistes à 500 mètres de chez moi.

 

Des touristes peu attentionnés (en vacances) se promenaient et m'ont masqué la dernière borne anti-intrusion alors que je roulais à 20 km/h. Elle me stoppa net.

 

J'ai plongé la tête la première en avant, le vélo m'est passé par-dessus. Je ne me rappelle de rien. Mon visage était en sang, lunettes cassées, le casque fendu devant, lèvre supérieure coupée, 3 dents cassées, épaule gauche douloureuse (colonne vertébrale déplacée), petit doigt de la main droite cassé.

 

9 mois plus tard, toujours en soin, mais vivant, je refais du vélo.

 

En conclusion : le casque n'est pas obligatoire pour les adultes, mais il m'a sauvé la vie.