Témoignage

Témoin

Margaux

Je suis proche d'un(e) accidenté(e) | Generac

Je suis Margaux Brun, j’ai 20 ans, j’ai perdu mon fiancé Loïc Guihard il y a 4 mois dans un accident de voiture dont le conducteur était fortement alcoolisé avec une vitesse très élevée.

J'étais présente lors de cette soirée, le conducteur fortement alcoolisé a émis à plusieurs reprises le souhait de rentrer chez lui. Ainsi Loïc a gardé les clefs de son véhicule dans sa poche de pantalon pour l'empêcher de partir tout au long de la soirée. À la suite de ça, j’ai décidé d’aller me coucher avec Loïc. Il se changea dans la salle de bain et laissa son pantalon.
Cependant avant de me rejoindre Loïc devait préparer le lit en bas pour le conducteur.
Fatiguée de la soirée je me suis endormie.
En me réveillant le 27 décembre, j’ai retrouvé la place vide à côté de moi et les chaussures de Loïc dans le salon avec son téléphone, cette situation était très étrange donc je me suis inquiétée.
J’ai décidé de faire un tour dans le village pour les chercher mais aucun résultat.
Lorsque je suis rentrée chez Loïc, sa mère était rentrée, je lui ai alors dit que son fils avait disparu, puis la sonnette retentit.
Je descendis l’escalier et ouvris la porte, devant moi se tenaient deux gendarmes et le maire de la commune qui m’annoncèrent le décès de mon copain.

Aujourd’hui, les proches de Loïc et moi-même vivons un véritable cauchemar.
La voiture est une arme et doit être considérée comme telle. Il est nécessaire que chacun soit conscient de ça afin que des drames comme celui que je vis ne se reproduisent plus.
Souvent les gens pensent que ça n’arrive qu’aux autres, je pensais ça.
Nous sommes tous vulnérables face à ce danger.