Témoignage

Témoin

Eric

Je suis accidenté(e)

2/3 pour me rendre au travail, 1/3 pour voyager avec ma femme (équipée également d’un gilet airbag). J’ai investi dans un blouson cuir avec airbag intégré en 2010, et je ne conçois pas prendre la moto sans.

Raison de l’accident : en avril 2012, en rentrant du boulot (météo sans pluie ni gel), dans un village, quelques centaines de mètres après démarrage à un feu rouge, un automobiliste venant de la voie opposée à la mienne me coupe la route brutalement pour aller se garer. Impossible de réagir. Choc frontal, je roulais à 40 kmh et lui devait être à 20 km/h environ.
Au choc, j’ai été projeté  sur le guidon de ma moto. Merci l’airbag ! Gonflage instantané, thorax, ventre et bas ventre protégés ! Seule marque sur le thorax, la trace des clefs que j’avais mises dans ma poche intérieure droite (bêtise à éviter !). Puis j’ai atterri par terre couché sur la gauche. Au final, je m’en suis sorti avec uniquement le péroné droit fracturé, le haut du corps parfaitement protégé par le blouson.

Au-delà de la protection assurée par le blouson, il faut savoir que j’utilise toujours le même blouson. Quelques micros rayures sur le cuir (la robustesse est vraiment impressionnante, épaisseur importante, du cuir qualité « pompier »), mais c’est tout. Une bonbonne de gaz neuve, une révision assurée gracieusement par l'équipementier (un très grand merci) et c’est reparti, avec une nouvelle bécane évidemment. J’en profite pour noter aussi l’avantage du mécanisme de déclenchement qui s’adapte en quelques secondes à toutes les motos sans être obligé de ramener la moto dans un garage spécialisé.
En conclusion, j’ai investi dans ce blouson, et je l’ai expérimenté ! De mon point de vue, cet équipement est tout aussi incontournable que le casque.