Le téléphone et la conduite

L’usage du téléphone au volant, formellement interdit, est trop souvent banalisé. Pourtant il multiplie par trois le risque d’accident. Un chiffre qui passe même à 23, en cas de lecture d’un SMS. Dossier sur les dangers de l’utilisation du téléphone au volant.

Le téléphone au volant, quels sont les risques ?

De multiples conséquences sur la conduite

L'usage du téléphone au volant a de multiples conséquences sur la conduite et la sécurité des automobilistes et des autres usagers de la route. Aucune d'entre elles n'est à sous-estimer :

  • Augmentation du temps de réaction.
  • Augmentation du temps de freinage.
  • Réduction de la distance de sécurité.
  • Difficulté à maintenir le véhicule dans la voie de circulation.
  • Difficulté à maintenir une vitesse adaptée.
  • Réduction du champ de vision.
  • Difficulté à s'insérer sans danger dans le flux de circulation.
  • Provocation de stress, de tension voire de frustration.
  • Moindre conscience de l'environnement.

Une source de distraction

«Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ?» Le smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur :

  • la distraction visuelle : le conducteur quitte la route des yeux ;
  • la distraction cognitive : le conducteur se concentre sur la conversation ou sur ce qu'il lit plutôt que sur la route et la conduite ;
  • la distraction auditive : le conducteur n'est plus attentif aux bruits extérieurs qui peuvent le prévenir d'un éventuel danger ;
  • la distraction physique : le conducteur ne tient plus son volant à deux mains lorsqu'il compose un numéro, envoie un message ou tient son téléphone en main.

Attention !

Lire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23 : il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes.

Que dit le code de la route ?

L'utilisation d’un téléphone portable tenu en main est sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 € et un retrait de 3 points du permis de conduire. Le fait de consulter ou manipuler son téléphone est également interdit et est passible des mêmes sanctions.

Si un conducteur tient son téléphone en main en même temps qu'il commet une autre infraction, il risque la rétention de son permis de conduire. Constatée par les forces de l'ordre, cette rétention pourra être suivie d'une suspension du permis de conduire pour une durée maximale de six mois. ​​

Le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d’un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d’un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation est interdit. Cette infraction est sanctionnée d’une contravention de 5ème classe d’un montant de 1 500 euros au maximum et d’un retrait de 3 points du permis de conduire. L’appareil peut être saisi par les forces de l’ordre et définitivement confisqué après condamnation du contrevenant par le tribunal.

Porter à l’oreille un dispositif émettant du son (oreillette, casque, écouteur) est interdit pour tous les usagers de la route y compris les cyclistes et les personnes à trottinette. Cette infraction est sanctionnée d’une amende forfaitaire de 135 euros et un retrait de 3 points du permis de conduire pour les conducteurs de véhicules motorisés. Les kits intégrés dans les voitures ou les casques de motos restent autorisés, tout comme les sonotones.

Voir les sanctions

Un phénomène de société incompatible avec la conduite

Internet, textos, réseaux sociaux : avec le smartphone nous pouvons désormais rester connecté partout et tout le temps. Mais au volant cela représente un réel danger, c’est une réduction de 30 à 50 % du champ de vision. Impossible en effet de regarder simultanément la route et l’écran de son smartphone.

Un bouleversement des comportements même au volant

En France, les chiffres sur l’utilisation du smartphone montrent l’attachement, mais aussi la dépendance à cet objet d’hyper-connectivité : les Français passent en moyenne 4h22 par jour devant leurs équipements numériques. source  En parallèle, l’usage du smartphone au volant se banalise : aujourd'hui près de 69% des Français utilisent leur smartphone en conduisant. Quand dans le même temps, 1 conducteur sur 4 avoue s’être déjà fait peur avec son smartphone au volant.

Lire le baromètre AXA Prévention

Conseils pour éviter les risques

Voici quelques méthodes simple pour ne pas toucher son téléphone en conduisant :

  • débranchez : la solution est radicale mais elle est efficace. Eteignez votre portable ou mettez-le en mode « avion » avant de prendre le volant ;
  • mettez-le dans votre coffre : vous avez peur de craquer ? Mettez toutes vos affaires (toutes, téléphone compris) dans le coffre de votre voiture ou le top-case de votre deux-roues ;

  • anticipez : vous avez un coup de fil important à passer ? Faites le AVANT de prendre la route ;

  • prévenez vos contacts que vous ne serez pas joignable ;

  • passez-le : si vous êtes accompagné, demandez à votre passager de prendre la communication ;

  • prévoyez une pause : si vous ressentez le besoin de consulter votre téléphone, profitez-en pour faire une pause. Arrêtez-vous dans un lieu approprié et sécurisé pour soi et pour les autres (parking, aire de repos, place de stationnement, etc.). Sur l’autoroute, il faut s’arrêter sur les aires aménagées et jamais sur les bandes d’arrêt d’urgence ;

  • calculez : pensez aux sanctions encourues. Si vous êtes verbalisé pour utilisation du téléphone, vous risquez 135 euros d'amende et une perte de 3 points sur le permis ;

  • pensez à vos amis : assurez-vous toujours, lorsque vous appelez un proche, qu’il n’est pas en train de conduire. Et si c’est le cas : raccrochez !

Rappel : téléphoner en Bluetooth est aussi dangereux qu’avec le téléphone en main. En effet, le danger, c’est la distraction causée par la conversation qui nous emmène « ailleurs » que sur la route. Le risque est 2 à 3 fois moins important avec votre passager, car présent dans la voiture, il adaptera son comportement face à un événement dans la circulation. La capacité de réaction se retrouve amoindrie, ainsi à 130 km/h, la distance de décélération se retrouve allongé de 70 m par rapport à une conversation avec un passager.

Les bon réflexes

Pour éviter d’être distrait par vos appels et SMS, utilisez l’application de la Sécurité routière «Mode Conduite» qui envoie un message à ceux qui vous contactent lorsque vous conduisez.

Téléchargez l'application Android «Mode conduite»

Sous iOS11, l'iPhone peut détecter une situation de conduite et bloquer les notifications. N'oubliez pas d'activer la fonctionnalité «Ne pas déranger en voiture».

En savoir plus sur les applications pour mieux conduire

«Si tu conduis, je raccroche» Vous réalisez que votre interlocuteur est en train de conduire ? Ayez le bon réflexe : raccrochez et rappelez-le plus tard, c’est un réflexe qui peut lui sauver la vie.

 

Campagne : «Sur la route, le téléphone peut tuer»

«Vous direz à ses enfants que vous deviez vraiment répondre à ce sms», «Vous direz à sa femme que vous deviez à tout prix répondre à cet appel», «Vous direz à sa famille que vous deviez absolument lire ce mail» : ces formules fracassantes sur des images de corps inanimés attirent l’attention des usagers de la route sur les dangers de ce distracteur, en cause dans un accident corporel sur dix.

Voir la campagne

Campagne : «Au volant, le téléphone peut tuer»

En utilisant son téléphone pendant la conduite, un automobiliste détourne son attention et peut ainsi faucher du bout de ses doigts la vie d’un cycliste, d’un piéton, d’un autre usager de la route. À partir du 20 octobre 2017, la Sécurité routière lance une campagne (affichage et radio) pour faire prendre conscience que quelques secondes d’utilisation de son téléphone au volant peuvent suffire à faire basculer une vie.

Voir la campagne

Leurs témoignages

Votre témoignage peut aider les autres à changer de comportement.

Médiathèque

  • Vignette

    Ecoute la route

    A partir du 1er juillet 2015 : interdiction de porter tout dispositif susceptible d'émettre du son à l'oreille en conduisant, même à vélo.

  • Vignette

    La magie de Noël : Mathieu Amalric signe un film contre les textos au volant

    Avec Pio Marmaï & Caroline Ducey. Un réveillon de Noël, des enfants heureux, un repas de famille animé et un homme qui essaie de faire bonne figure. Le moindre cadeau, le moindre geste lui rappellent irrémédiablement cet instant d’inattention qui restera gravé en lui.

  • Vignette

    Que font ces gens bizarres dans la rue ? Ils téléphonent...

    La Sécurité routière pose une caméra dans la rue et démontre avec humour que quand on est en pleine conversation on a vraiment la tête ailleurs ! Imaginez s'ils étaient en train de conduire !

  • Vignette

    Automoto, spéciale sécurité : le téléphone portable, une distraction dangereuse

  • Vignette

    Dossiers de la route : le téléphone

  • Vignette

    C'est Pas Sorcier : téléphoner avec un kit mains libres

Téléphone et conduite : connaissezvous les risques?