Les conseils de champions et de la Sécurité routière pour reprendre prudemment la route

À partir du 11 mai, des usagers de toutes sortes, voitures mais aussi vélos, trottinettes, scooters ou moto,... vont retrouver la route. Ils vont devoir réapprendre à la partager, retrouver leurs réflexes, découvrir un nouveau mode de locomotion pour certains. Il faudra, au volant, se détacher de son téléphone portable qui nous est devenu essentiel ces deux derniers mois. Il faudra que la joie des retrouvailles ne fasse pas oublier la nécessité d'un retour en toute sobriété...

Dans une nouvelle campagne, la Sécurité routière invite les Français à prolonger sur la route les comportements de prudence et de solidarité qui se sont si fortement incarnés pendant ces deux mois. Pour que le retour sur le bitume se passe au mieux, la Sécurité routière a également demandé aux meilleurs experts leurs conseils : reprise du volant et du guidon donc avec Jean Todt, président de la Fédération internationale automobile (FIA), Philippe Monneret, ancien vainqueur des 24H moto, et Arnaud Démare, champion de France Vélo 2017.

La campagne

Ensemble, les Français viennent de montrer qu’une conduite responsable pouvait sauver des vies, qu’en respectant les règles, il était possible d’éviter le pire, que respecter les distances de sécurité, c’est respecter les autres, et qu’être prudent, c’est toujours utile. Alors, dans sa nouvelle campagne qui sera diffusée le 11 mai, jour du déconfinement, la Sécurité routière invite les Français à continuer à appliquer sur la route, lorsque la porte du garage s’ouvrira à nouveau, tout ce qu’ils ont réussi à faire en restant chez eux.

LE FILM TV

LE FILM DIGITAL

Le spot radio

  • spot radio post confinement

    Spot radio - post confinement

Les règles d'or pour reprendre la route en toute sécurité

Pour accompagner les usagers à reprendre la route, la Sécurité routière rappelle les principales règles à respecter, ainsi que les équipements de sécurité obligatoires et recommandés pour les usagers les plus vulnérables.

  • À vélo - les conseils d’Arnaud Démare

    Coureur cycliste

  • À scooter et à moto - les conseils de Philippe Monneret

    Ancien pilote de moto

  • En voiture - Les conseils de Jean Todt

    Président de la Fédération internationale automobile, ancien copilote de rallye français

Des comportements à risque constatés pendant le confinement

Pendant le confinement, sur les routes désertées, certains automobilistes ont adopté des comportements à risque et/ou pris de mauvaises habitudes de circulation, en particulier concernant la vitesse. A titre d’exemple, du 30 mars au 5 avril, les radars automatiques ont enregistré une augmentation de 12% des grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée) par rapport à la dernière semaine avant le confinement. Parallèlement, les hôpitaux ont également vu la part des accidentés de la route augmenter dans leurs services dans les dernières semaines. Aujourd’hui, de nouveaux usagers vont reprendre la route après une longue période sans pratique. La Sécurité routière rappelle dans ce contexte qu’il est essentiel de respecter l’ensemble des règles de circulation, et de redoubler de vigilance, pour que ce retour sur les routes se déroule dans les meilleures conditions.

COLONEL LAURENT COLLORIG Chef de division de l'Unité de gendarmerie de lutte contre l'insécurité routière

«Nous avons déploré malheureusement pendant cette période de confinement de nombreuses infractions routières et notamment un taux excessif d’excès de grande vitesse. Beaucoup d’automobilistes ont pris plus de liberté sur des axes beaucoup moins fréquentés. Le risque, maintenant, c’est que ces mauvaises habitudes perdurent, et que ces conducteurs croisent le chemin de ceux qui vont reprendre la route après quelques semaines sans pratique. Il faut que les règles soient respectées pour permettre à chacun de rouler en toute sécurité »

Focus sur : le risque routier professionnel

A partir du 11 mai, de nombreux Français vont progressivement reprendre le chemin du travail en voiture, à vélo, à scooter ou à moto. Dans cette période de reprise ou d’intensification de leur activité, les entreprises ont un rôle crucial à jouer en termes de prévention routière auprès de leurs salariés. En effet, les accidents de la route sur les trajets domicile – lieu de travail ou sur les trajets professionnels, représentent aujourd’hui encore la première cause de mortalité au travail, et font perdre en moyenne 4,1 millions de journée de travail par an. Le risque routier professionnel est un risque à part entière, qui ne doit pas être négligé. Pour aider les entreprises à sensibiliser leurs collaborateurs sur le sujet, la Sécurité routière met à leur disposition un kit de communication, téléchargeable ci-dessous.

482

personnes sont décédées dans un trajet lié au travail en 2018

Les règles d'or pour reprendre la route en toute sécurité

Pour accompagner les usagers à reprendre la route, la Sécurité routière rappelle les principales règles à respecter, ainsi que les équipements de sécurité obligatoires et recommandés pour les usagers les plus vulnérables.

En voiture

  • Vérifier l’état général du véhicule avant de prendre le volant : pneus, frein, niveau des liquides, batterie, fonctionnement des essuie glaces, etc.

  • Redoubler de vigilance envers les usagers sans carrosserie : piétons, vélos, trottinettes... en vérifiant notamment plus souvent vos angles morts.

  • Ne pas téléphoner en conduisant.

  • Allonger les distances de sécurité (le temps que tout le monde (re)trouve ses réflexes).

Voir l'infographie

À vélo

  • Vérifier l’état de votre vélo avant de l’utiliser : freins, éclairage et sonnette, etc.

  • Préparer son itinéraire avant de partir, en privilégiant les pistes cyclables.

  • S’équiper correctement : casque, gilet fluo ou vêtements clairs, dispositifs réfléchissants, éclairage, sonnette, écarteur de danger.

  • Indiquer un changement de direction en tendant le bras

  • Être attentif aux piétons (en particulier lorsqu’ils traversent la rue), aux trottinettes et autres vélos, plus nombreux sur les routes

  • Ne pas rester dans l’angle mort des poids lourds et des bus, beaucoup plus large que celui des voitures

  • Circuler sur le coté droit de la chaussée, à environ 1 m du trottoir et des voitures en stationnement, pour éviter les ouvertures de portière ou les enfants surgissant entre deux voitures

  • Ne pas porter de casque audio : c’est dangereux car il vous coupe des bruits de la circulation et cela est interdit

Voir l'infographie

À scooter et à moto

  • Vérifier les équipements de sécurité du véhicule : pression des pneus, freins...

  • Bien s’équiper, même s'il fait beau : casque intégral, gants homologués, chaussures montantes, blouson, pantalon, gilet air bag

  • Reprendre le guidon avec beaucoup de prudence, en commençant par de petits trajets

  • Chercher à établir un contact visuel avec l’automobiliste que l’on souhaite doubler, dans son rétroviseur : si vous ne le voyez pas, il ne vous a pas vu.

  • Redoubler de vigilance à l’égard des autres usagers plus nombreux : piétons, vélos, trottinettes,...

  • Pratiquer comme les professionnels de la route la trajectoire de sécurité

Voir l'infographie

À trottinette

  • Vérifier que les équipements de sécurité de votre trottinette fonctionnent bien : sonnette, frein, accessoire rétro réfléchissant à l’avant, feu à l’arrière (tous ces équipements deviennent obligatoires à partir du 1er juillet)

  • Préparer son itinéraire avant de partir, en privilégiant les pistes cyclables. Rouler sur les trottoirs est interdit.

  • Bien s’équiper : casque, vêtements clairs, accessoire retro réfléchissant, dispositif permettant d’indiquer les changement de direction (casque ou sac à dos « clignotants », etc.)

  • Ne pas circuler à 2 sur une trottinette : c’est dangereux et interdit

  • Être attentif aux piétons, vélos et autres trottinettes, plus nombreux

  • Ne pas rester dans l’angle mort des poids lourds et des bus, beaucoup plus large que celui des voitures

  • Circuler sur le coté droit de la chaussée, à environ 1 m du trottoir et des voitures en stationnement, pour éviter les ouvertures de portière ou les enfants surgissant entre deux voitures

  • Ne pas porter de casque audio : c’est dangereux car il vous coupe des bruits de la circulation et cela est interdit

Voir l'infographie