Conduite sur autoroute et visibilité des patrouilleurs autoroutiers

Conduire sur autoroute

Sur autoroute, une personne tuée sur trois l'est dans un accident sans tiers. Une personne tuée sur quatre est un passager de véhicule et une sur sept est un piéton.

Quels sont les risques ?

La conduite sur autoroute, bien qu’étant proportionnellement jusqu’à dix fois moins dangereuses que les routes nationales et départementales, comporte des risques. Il est donc nécessaire d’être sensibilisé aux dangers de la vitesse et à ses effets sur vous.

Sur l’autoroute, il est également indispensable de se rappeler que vous n’êtes pas seuls et que les patrouilleurs, chargés de la surveillance, de l’entretien et de la sécurité sur ces voies, sont bien souvent confrontés à des situations à risques à cause de la négligence des usagers.

En 2017, 282 personnes ont été tuées sur les autoroutes françaises, et 5 653 accidents corporels ont été relevés, menant à plus de 1500 hospitalisations. Des accidents qui s’expliquent par la convergence de nombreux facteurs : une vitesse élevée, une perte de vigilance ou encore par la consommation d’alcool, de drogues ou de médicaments.

Les effets de la vitesse sur le conducteur

Sur l’autoroute, les vitesses autorisées sont élevées. Conduire sur ces voies nécessite que vous soyez en forme, et que vous sachiez repérer les signes pour vous éviter une conduite dangereuse. 

En effet, plus la vitesse augmente, plus le champ visuel se réduit. A 130 km/h, votre vision n’est que de 30°. 

A cette vitesse, vous vous fatiguez plus vite. Votre vision doit s’adapter sans cesse, ce qui induit un stress supplémentaire dans votre organisme. Vous vous fatiguez alors plus vite, et êtes davantage susceptible de perdre votre vigilance. Deux facteurs important d’accident.

En savoir plus sur les vitesses maximales autorisées

Que dit le code de la route ?

La grande vitesse permise sur l’autoroute ne signifie pas l’absence de danger. Bien au contraire. Il est nécessaire de redoubler de prudence sur ces axes routiers et de respecter le code de la route. La réglementation relative à la circulation sur l’autoroute s’applique également aux bretelles de raccordement autoroutières.

Voir les règles

Les distances de sécurité sur l’autoroute

La distance d’arrêt augmente avec la vitesse. Elle correspond à la distance parcourue pendant votre temps de réaction, ajoutée à la distance de freinage de votre véhicule. Le temps de réaction peut varier, généralement de 1 à 2 secondes.

La distance d’arrêt augmente inévitablement avec des facteurs à risque, la vitesse ou l’alcool par exemple. Lorsque nous vous informons d’un temps de réaction qui varie de 1 à 2 secondes, il s’agit là d’une moyenne sur une personne qui n’a pas consommé de substances pouvant altérer ce temps de réaction, et qui ne présente pas de signe de fatigue pouvant l’amener à perdre sa vigilance. 

1 trait = danger. 2 traits, au moins = sécurité. 

Il est primordial de respecter les distances de sécurité. 

Sur autoroute, maintenez une distance au moins égale à deux lignes blanches de la bande d’arrêt d’urgence.

Exemple : 

Si vous roulez à 130 km/h, votre temps de réaction, s’il se situe dans la moyenne, est de 36 mètres. Vous parcourrez 93 mètres en plus durant votre distance de freinage. Au total, il vous faudra donc au moins129 mètres pour vous arrêter !

Autoroute distance de sécurité

Visibilité des patrouilleurs autoroutiers

Chargés de l’entretien des autoroutes, de la sécurité des usagers et de la surveillance des voies, les patrouilleurs autoroutiers exercent un métier à risque. Confrontés à la négligence des conducteurs, ils arborent toujours un gilet jaune rétro-réfléchissant et se déplacent en véhicules jaune ou orange, ce qui leur permet d’être très visible. 

Ils interviennent notamment pour ramasser les obstacles pouvant se trouver sur les voies ou venir en aide à un véhicule en détresse. Les interventions sont normalement signalées 200 mètres plus tôt. 

Lorsque vous apercevez l’un de ces patrouilleurs autoroutiers, ralentissez et soyez vigilant. Cela signifie peut-être qu’un accident s’est produit, ou qu’un véhicule est immobilisé sur la bande d’arrêt d’urgence. 

Lorsque vous constatez un ralentissement sur l’autoroute, actionnez tout de suite vos feux de détresse afin de le signaler à tous les autres usagers, et éteignez-les seulement lorsque vous êtes sortis de la perturbation. 

Selon l’Analyse des accidents du personnel en intervention (ASFA), 48 % des accidents du personnel autoroutier sont dus à l’inattention des conducteurs, 18 % à la somnolence et 14 % aux manœuvres dangereuses. En 10 ans, 8 intervenants ont été tués et 36 ont été hospitalisés.

En savoir plus sur la conduite aux abords d’un chantier