Être visible à moto

Dans une majorité d’accidents impliquant une moto, le conducteur du véhicule adverse déclare « je n’ai pas vu la moto ». Plus petit, situé dans les angles morts, le deux-roues motorisé est plus vulnérable et doit s’assurer d’être vu par les autres usagers.