La tenue : blouson, pantalon et chaussures

Conseils pour choisir blouson, pantalon et chaussures

Les protections corporelles sont conçues pour protéger des chocs et complètent une tenue adaptée à la conduite d’un deux-roue motorisé. Elles sont extrêmement efficaces et réduisent considérablement les risques de lacérations, d’abrasions, de perforations, de contusions, de fractures et de lésions. La plupart du temps, elles font partie intégrante du vêtement, mais des protections dorsales à bretelles peuvent être achetées séparément.
blessures bras

Le blouson

A moto ou à scooter, la tenue légère est à proscrire. Elle ne protège pas et complique les soins d’urgence en cas d’accident.

Quels sont les risques ?

En cas de chute, de choc ou de glissade, sans vêtements adaptés à la conduite d’une moto ou d'un scooter, les risques sont multiples :

  • fractures ;
  • contusions ;
  • lésions ;
  • graves brûlures par abrasion.

Bien choisir son blouson

Le blouson protège des chutes, des glissades, mais aussi des intempéries et du froid.

La bonne matière et les bons atouts

Les vestes et blousons en matière composite ou en cuir vous assurent une protection optimale. 
Choisissez un blouson certifié CE en tant qu’Équipement de protection individuelle (EPI), renforcé aux coudes et aux épaules et idéalement muni d'une protection dorsale. Sa matière doit résister à l’abrasion en cas de chute. Enfin, pour plus de confort, optez pour des vestes imperméabilisées et équipées d’une doublure amovible matelassée.

Afin de vous rendre visible des autres usagers, optez pour des couleurs vives et des dispositifs fluorescents et rétro-réfléchissants, efficaces de jour comme de nuit.

Un confort adapté

Votre veste ou blouson doit être ajusté pour être confortable et pour vous protéger des chocs : 

  • être serré au niveau des poignets pour éviter que les manches ne remontent
  • s'adapter au-dessus d'autres vêtements

 

Repérer les normes certifiées 

Les blousons de moto sont certifiés par la norme EN 13595 ou par le dire d’expert.
Ils sont équipés à minima de protections contre les chocs :

  • EN 1621-1 – protections coudes/épaules/genoux/hanches (2 niveaux de protection)

Et en option :

  • EN 1621-2 – protections dorsales (2 niveaux de protection)
  • EN 1621-3 – protections thoraciques

Comment reconnaître un blouson certifié ? À son étiquette CE et à sa notice d’utilisation.

 

Renforcer son équipement par des protections amovibles de qualité 

Les équipements de protection individuelle (EPI) conçus pour la moto (blousons, pantalons) sont obligatoirement munis de protections amovibles et interchangeables: coudières, épaulières, genouillères et parfois protège tibia. Ces protections sont normées 1621-1 et existent en 2 niveaux de qualité.

Certains blousons sont équipés, en plus, d'une protection dorsale incorporée normée 1621-2. Elle existe aussi en 2 niveaux de qualité.

A défaut, il existe des modèles de protection dorsale, non intégrées au blouson, qui s'adaptent à l'aide de bretelles.

 

Renforcer la protection : les gilets airbag

Disponible chez les revendeurs depuis une quinzaine d’années, l’airbag moto, qui équipe tous les motocyclistes de la gendarmerie, de la police et des douanes, connaît un succès grandissant. Cet équipement de protection individuelle (EPI), conçu pour absorber les chocs au niveau du thorax, de l’abdomen et de la colonne vertébrale peut s’avérer très efficace en cas de chute ou de collision avec un autre véhicule. 

En savoir plus sur l'airbag moto

Image blouson protection

Le pantalon

À moto ou à scooter, les jambes sont la partie du corps la plus exposée aux chocs en cas d’accident.

Quels sont les risques ?

Un pantalon adapté est conçu pour absorber les chocs et vous protéger de :

  • l’abrasion en cas de glissade lors d’une chute ;
  • brûlures ;
  • fractures ;
  • lésions musculaires ou articulaires ;
  • contusions ;
  • séquelles souvent invalidantes.

Il protège également des intempéries, des éclaboussures et il régule la température du bas du corps.

Bien choisir son pantalon

Pantalons en matériau composite ou en cuir avec protections incorporées, sur-pantalons en matériaux résistants, respirants et étanches, à coutures renforcées… Quel que soit votre choix, veillez à ce qu’il soit certifié Équipement de protection individuelle (EPI), avec l’étiquette CE.

La matière et les bons atouts 

Pour une protection optimale, le pantalon doit être : 

  • ajusté, pour bien assurer son rôle de protection ;
  • résistant à l’abrasion en cas de chute ;
  • souple, pour permettre au conducteur de se mouvoir.

Choisissez un pantalon avec des renforts de protection aux hanches et aux genoux et avec des protège-tibias incorporés. Privilégiez les supports fluorescents et rétro-réfléchissants qui vous rendront bien visibles des autres usagers.  

Un confort adapté

Vous souhaitez pouvoir revenir facilement au vêtement de ville ? Les magasins spécialisés vous proposent des pantalons qui se portent au-dessus de votre tenue de tous les jours. Grâce à des fermetures éclair le long des jambes, vous vous changez rapidement. Glissés dans un top case, ils sont toujours sous la main ! 

Il existe également des pantalons en matériau composite, semblables aux jeans classiques et qui assurent la protection nécessaire. Dotés de renforts invisibles, ils sont parfaits pour les conducteurs urbains.

Repérer les normes certifiées 

Privilégiez les pantalons certifiés EN 13595 ou à dire d’expert. Cette certification atteste que votre vêtement a été soumis à plusieurs essais visant à évaluer sa résistance à l’abrasion, la perforation, la coupure et l’éclatement. 

Comment reconnaître un pantalon certifié ? À son étiquette CE et à sa notice d’utilisation.
 

Les chaussures

Les pieds, chevilles et tibias sont des parties du corps particulièrement exposées, notamment lors d’impacts latéraux. À moto ou à scooter, il est donc essentiel de vous équiper d’une paire de bottes de moto ou de chaussures montantes adaptées.

Quels sont les risques ?

Sans protections adaptées, les risques de blessure sont importants :

  • fractures ;
  • abrasions ;
  • lésions ;
  • contusions ;
  • foulures ;
  • séquelles souvent invalidantes.

A moto ou à scooter, 29 % des blessés graves sont victimes de lésions orthopédiques.

Bien choisir ses bottes

Optez pour un modèle certifié CE en tant qu’Équipements de protection individuelle (EPI) qui réponde aux critères suivants : 

  • elles doivent protéger tout le pied, la cheville et le bas du tibia

  • elles sont étanches pour protéger du froid comme des grandes chaleurs 
  • elles sont suffisamment souples pour bien sentir les commandes
  • elles sont équipées de coques sur la pointe et sont renforcées au niveau de la protection de la malléole (structure osseuse de la cheville)
  • elles sont munies de semelles antidérapantes

Conseils pratiques

Veillez à bien nouer les lacets de vos chaussures. En effet, ils peuvent se prendre dans les commandes et provoquer un déséquilibre ou la chute.

Les talons hauts et fins mais aussi les chaussures basses, dénuées de protection aux chevilles, sont à proscrire. Il en va de même pour les sandales et les tongs. Les chaussures légères peuvent être mises dans le top-case et enfiler une fois arrivé à destination.

Repérer les normes certifiées 

Les bottes de moto EPI sont normées EN 13 634. Seules les bottes ou bottines ayant une hauteur minimale allant de 16,2 cm (pour les pointures inférieures au 36) et de à 19,2 cm (pour celles supérieures au 45) peuvent prétendre à l'obtention de cette norme. Cette norme est elle-même divisée en deux niveaux de performance, avec des exigences variables selon la zone de la botte plus ou moins exposée. La botte est soumise à des tests d’abrasion et de résistance à la perforation.

Comment reconnaître des chaussures certifiées ? À leur étiquette CE et à la notice d’utilisation.

Image pantalon protection

Plus vous êtes équipé, plus vous êtes protégé.

Découvrez les risques en fonction de votre équipement.

EN SAVOIR PLUS

Équipement deux-roues motorisé

L’absence de carrosserie des motos et scooters doit être compensée par une tenue vestimentaire adaptée et conçue pour vous protéger. Les équipements de protection individuelles -blousons, gants, pantalons, chaussures, casques, airbags- permettent de diminuer les lésions, les fractures, les brûlures et les abrasions cutanées ou musculaires. Les GPS et kit-mains libres ne doivent pas entraver votre sécurité en détournant votre attention.
  • Conseils pour choisir un casque de moto

    Lire
  • Conseils pour choisir des gants de moto

    Lire
  • Conseils pour choisir blouson, pantalon et chaussures

  • Utiliser un gilet airbag à moto

    Lire
  • Equipements de communication et de navigation à moto

    Lire