Les gants

Conseils pour choisir des gants de moto

En cas de choc contre le goudron ou conte un obstacle, les mains essayent d’amortir le choc, le plus souvent par réflexe. Lors d’une glissade sur le bitume, le risque d’abrasion des mains et des doigts, est important. Depuis 2016, le port de gants certifiés CE est obligatoire pour le conducteur comme pour le passager.

Rouler sans gants : quels sont les risques ?

Sans protections aux mains, même à faible vitesse, les risques de blessure sont élevés : 

  • traumatismes avec des conséquences irréparables ;
  • handicaps permanents (séquelles invalidantes, amputation, paralysie etc.) ;
  • coupures ;
  • fractures ;
  • contusions ;
  • brûlures par abrasion.

Aussi, les gants peuvent protéger vos mains du froid et de l’humidité, vous offrant ainsi une préhension optimale du guidon et des freins.

Ce que dit le code de la route

Le port de gants certifiés est obligatoire pour les conducteurs et les passagers de deux-roues motorisés (décret du 19 septembre 2016). 

Sanctions : depuis le 20 novembre 2016, le non-port de gants certifiés CE est sanctionné d’une amende de troisième classe et du retrait d'un point sur le permis de conduire. 

En cas de contrôle, le conducteur s’expose à une amende de 68 euros, minorée à 45 euros en cas de paiement dans les 15 jours (prix moyen d’une paire de gants certifiés CE) et le retrait d’1 point sur son permis de conduire. 

Le passager du deux-roues motorisé peut également être verbalisé. 

Voir les autres équipements obligatoires à moto

Bien choisir ses gants

Les gants adaptés à la conduite d’un deux-roues motorisé doivent être ergonomiques et garantir une bonne sensibilité sur les commandes du guidon. 

Un équipement adapté

À essayer systématiquement avant l’achat, les gants doivent :

  • être ajustés ;
  • être étanches ;
  • couvrir les mains et les poignets sans entraver la conduite.

Prévoyez une paire pour l’été et une autre pour le mauvais temps ou les périodes de grand froid.

La matière et les bons atouts

Optez toujours pour des gants certifiés CE, en matériau composite ou en cuir, renforcés aux articulations et munis de renforts protégeant l’articulation carpes/métacarpes. Ils doivent également être dotés d’une matière anti-abrasive au niveau de la paume et d’une patte de serrage au poignet permettant leur parfait maintien en cas de glissade. 

Vous trouverez des modèles de couleurs claires, fluorescentes, et disposant de liserés rétro-réfléchissants qui vous rendront plus visible.

Protection gants

Conseils pratiques

  • les gants doivent être ajustés à la paume ;
  • les doigts ne doivent pas venir en butée au bout des gants, mais garder une marge suffisante ;
  • lorsque l’on ouvre la main, la paume du gant ne doit ni être tendue, ni renflée ;
  • un gant doit avoir si possible double serrage : poignet et manchette ;
  • la manchette doit remonter sur au moins 4 largeurs de doigt au-dessus de l’articulation du poignet .

Vous devez avoir la même exigence de protection pour votre passager éventuel.

 

    Repérer les gants réellement certifiés CE

    Choisissez des gants certifiés CE Équipement de protection individuelle (EPI).
    La norme EN 13594, ou le dire d’experts, atteste que les équipements ont été soumis à plusieurs essais pour évaluer la résistance à l’arrachement, à l’abrasion, au déchirement, à la coupure et le système de maintien. 

    Il existe 2 niveaux de protection :

    • niveau 1 parfaitement adapté aux usages urbains .
    • niveau 2 pour un usage routier plus intensif (usage hors agglomération, intensif ou professionnel).

    Campagne : « Le jour où on pourra changer de mains, on pourra se passer de gants »

    campagne gant moto

    En novembre 2016, pour informer les conducteurs et les passagers de scooters et motos de l’instauration du port obligatoire de gants certifiés CE, la Sécurité routière a lancé une campagne rappelant la valeur des mains et la nécessité de les protéger, en portant des gants. 

    Voir la campagne

    Équipement deux-roues motorisé

    L’absence de carrosserie des motos et scooters doit être compensée par une tenue vestimentaire adaptée et conçue pour vous protéger. Les équipements de protection individuelles -blousons, gants, pantalons, chaussures, casques, airbags- permettent de diminuer les lésions, les fractures, les brûlures et les abrasions cutanées ou musculaires. Les GPS et kit-mains libres ne doivent pas entraver votre sécurité en détournant votre attention.
    • Conseils pour choisir un casque de moto

      Lire
    • Conseils pour choisir des gants de moto

    • Conseils pour choisir blouson, pantalon et chaussures

      Lire
    • Utiliser un gilet airbag à moto

      Lire
    • Equipements de communication et de navigation à moto

      Lire