Les mesures anti-pollution sur les routes

Éco-conduite en voiture

En 2018, de nombreux changements sont survenus pour les automobilistes. Les dispositifs d’aides à l’acquisition de véhicules peu polluants ont eux aussi évolué. Pour les découvrir et devenir un éco-conducteur, c’est par ici !

Qu’est-ce-que l’éco-conduite ?

L’éco-conduite est un comportement de conduite citoyenne permettant de réduire sa consommation de carburant, de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique, et de diminuer le risque d’accident.

Quelques conseils pour une conduite éco-responsable

  • Préparez votre trajet et vérifiez la pression des pneus. Ne jamais oublier que des pneus sous gonflés, c’est du carburant en plus et une moins bonne tenue de route.
  • Assurez-vous du bon état du véhicule. Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25 %.
  • Supprimez toute charge inutile. Pour consommer moins de carburant, privilégiez les coffres de toit aux galeries. Ne pas oublier de les démonter après utilisation sous peine d’une surconsommation de 10 à 15 %.
  • Adoptez une conduite souple. Démarrez en douceur et passez sans attendre le rapport supérieur pour éviter les sur-régimes, qui occasionnent une surconsommation de carburant de 20 %. Anticipez les ralentissements : utilisez le frein moteur plutôt que la pédale de frein.
  • Réduisez encore votre vitesse. 10 km/h en moins permettent d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant et de réduire de 12,5 % (soit 12 kg) les émissions de CO2 sur 500 km. 
  • Coupez le moteur lors d’un arrêt prolongé. Arrêter puis redémarrer un véhicule permet de consommer moins de carburant que de laisser tourner le moteur au ralenti plus de 20 secondes.
  • N’abusez pas de la climatisation. La surconsommation de carburant des véhicules due à la climatisation peut atteindre 10 % sur route et 25 % en ville. Moins de clim’ c’est 15 % de CO2 rejetés en moins sur 100 km.

Vignette Crit’Air, qui est concerné ?

La vignette Crit’Air ou « certificat qualité de l’air », est un autocollant sécurisé, à coller sur le véhicule pour identifier les véhicules les moins polluants. Elle permet un classement des véhicules des plus polluants aux moins polluants. Elle permet :

  • de circuler dans les zones de circulation restreinte (ZCR), instaurée par certaines municipalités ;
  • des modalités de stationnement favorables
  • la mise en place de la circulation différenciée en cas de pic de pollution.

Pour l’obtenir, il vous suffit d’accéder au service en ligne :

Obtenir votre vignette

La vignette est obligatoire dans les villes soumises à des pics de pollution réguliers et instaurant, ou allant instaurer, des zones de circulation restreinte, notamment à Paris, Strasbourg, Grenoble, Lyon, Toulouse.

Contrevenir à ces dispositions dans les villes où la vignette est obligatoire, c’est s’exposer à une amende de 68 euros.

En savoir plus

Bonus écologique, qui est concerné ?

Le bonus écologique est une aide financière qui récompense l’achat ou la location de certaines catégories de véhicules peu polluants. Depuis le 1er janvier 2018, cette aide est réservée aux personnes qui achètent ou louent :

  • une voiture particulière ou une camionnette dont le taux d’émission de CO₂ est au maximum de 20 grammes/km ;
  • un 2 ou 3 roues ou un quadricycle n’utilisant pas de batterie au plomb.

En 2018, seul un véhicule commandé ou loué en 2017 et dont la facturation ou le versement du 1er loyer intervient avant avril 2018 peut ouvrir droit au bonus écologique. Son montant est de 1.000 €.
Le bonus vous est déduit directement par le concessionnaire du prix d’achat TTC du véhicule, ou remboursé, si vous en faîtes la demande après l’achat, auprès de l’Agence de services et de paiement.

Depuis le 1er janvier 2018, le bonus écologique pour l’achat ou la location d’une voiture particulière ou d’une camionnette neuve hybride rechargeable est supprimé.

Prime à la casse ou prime à la conversion

Sous certaines conditions, il est possible de bénéficier d’une prime à la conversion lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion si, dans le même temps, vous mettez à la casse une ancienne voiture diesel ou essence. Cette prime peut s’ajouter au bonus écologique.

Selon que vous soyez imposable ou non, les conditions pour l’obtention de cette prime ne sont pas les mêmes. Vous pouvez retrouver ces conditions sur le site du Service public.

Malus et taxe CO₂ pour les véhicules polluants

Le barème du malus automobile a été revu à la hausse en 2018 en vue de décourager l’achat des modèles les plus polluants. 

Il s’agit d’une écotaxe qui sanctionne financièrement l’achat ou la location d’un véhicule particulier neuf ou d’occasion en fonction de la quantité de dioxyde de carbone (CO₂) émise par le véhicule. Les années suivant l’achat ou la location, le paiement d’une taxe annuelle sanctionnant la propriété des véhicules les plus polluants peut s’ajouter.

Mieux conduire en voiture

Comment gérer son stress au volant ? Comment réduire ses émissions de gaz à effet de serre au volant ? La Sécurité routière donne tous les conseils pour être un meilleur conducteur.
  • Devenir un meilleur conducteur

    Lire
  • Éco-conduite en voiture