Donner l’exemple, sensibiliser les enfants à la bonne conduite

Donner l’exemple aux enfants

Sensibiliser les enfants au Code de la route implique de donner l’exemple et d’adopter soi-même un comportement adapté sur les routes. Apprendre dès l’enfance les panneaux de signalisation, les règles et les dangers spécifiques aux différents modes de déplacements, amène les plus jeunes à identifier les dangers et à prendre les bons réflexes. Mais comment montrer, expliquer et faire comprendre les enjeux de la circulation ?

Quel est le rôle des parents ?

De manière ludique ou au quotidien, apprenez à vos enfants la réglementation de la sécurité routière, indispensable pour savoir se protéger lorsque l’on est sur la route.

Expliquez à votre enfant pourquoi prendre soin de lui, c’est aussi prendre soin des autres. Il est important de comprendre les règles et leur importance pour les appliquer.

Pour les encourager à connaître au mieux le comportement à adopter, soyez un exemple pour eux. Les enfants ont tendance à reproduire les comportements des adultes. Pensez-y et respectez vous-même les conseils et les règles pour votre propre sécurité.

Le rôle des parents est en effet primordial : 67 % des enfants déclarent que la conduite de leurs parents leur donne l’exemple (enquête IPSOS – VINCI 2018). N’hesitez pas à donner des conseils à vos enfants, ils seront réceptifs :

  • 78 % des jeunes interrogés déclarent ne pas se disputer avec leurs parents lorsqu’ils abordent ce sujet (90 % d’après les parents) ;
  • 70 % estiment que leurs parents savent trouver des arguments qui les touchent (82 % d’après les parents) ;
  • 67 % ne pensent pas que leurs parents exagèrent les risques routiers (69 % d’après les parents) ;
  • 72 % pensent qu’il n’y a pas d’âge limite pour recevoir des conseils de la part de leurs parents (82 % d’après les parents). Les autres fixent l’âge limite à 24  ans, soit 4  ans de plus que ce qu’imaginent leurs parents (20  ans) ;
  • Enfin, 54 % sont plus sensibles aux recommandations de leurs parents qu’à toutes autres (moniteurs d’auto-école, grands-parents, amis…)

Dans la voiture et dans le car, ou en sortant du véhicule

Apprenez à votre enfant à s’attacher correctement, et expliquez-lui à quoi sert vraiment la ceinture de sécurité. 

Lorsqu’il souhaite entrer ou sortir d’un véhicule, l’enfant doit savoir identifier les situations dangereuses.

En voiture, l’enfant ne doit pas toucher les portières ou tenter d’ouvrir une porte lorsque vous roulez. 

Pour faire sortir votre enfant de la voiture, assurez-vous qu’il puisse le faire du côté du trottoir, ou du bord de la route. 

Dans un transport scolaire

  • Avant de monter, il faut attendre calmement à l’arrêt du bus et s’approcher seulement lorsqu’il est à l’arrêt, les portes ouvertes. 
  • A l’arrivée, il faut descendre calmement, et attendre le départ du bus pour traverser. Traverser devant ou derrière un car est particulièrement dangereux et donc à proscrire. C’est là que les plus graves accidents sont les plus fréquents.

Les enfants piétons

Dans la rue, l’enfant est particulièrement vulnérable. Petite taille, comportement imprévisible, mauvaise appréciation des risques, les enfants de 0 à 14 ans représentent 24 % des piétons blessés dans des accidents de la route. Il est donc important de leur apprendre très tôt les règles élémentaires de sécurité.

Commencez dès l’âge de trois ans l’apprentissage de la circulation par l’observation. Expliquez de manière pédagogique les règles à observer lorsqu’on est piéton. Par exemple : 

  • Emprunter les passages piétons.
  • Traverser lorsque le petit bonhomme est vert. Le bonhomme rouge signifie le danger, et le risque d’accident. 
  • Vérifier que les véhicules soient arrêtés avec de traverser, y compris sur un passage piéton. 
  • Avant de traverser, il faut regarder « à gauche, puis à droite, et encore à gauche ». Comme un rituel, vous pouvez le répéter avant chaque traversée afin que l’enfant s’en souvienne. 
  • Ne pas courir sur les voies de circulation ou jouer au ballon sur un trottoir. Tout ce qui pourrait amener un enfant qui joue à réagir de manière spontanée, est à proscrire.
  • Si l’enfant est à vélo, il doit rester sur le trottoir jusqu’à ses huit ans. Au-delà, il devra emprunter les pistes cyclables. 
  • Si l’enfant est en roller, en trottinette ou en vélo, penser à l’équiper : casque, genouillères, coudières, gants, protège-poignets, et gilet rétro-réfléchissant en cas de mauvaise visibilité. 

Sur une route sans trottoir, il faut marcher à gauche pour voir les voitures arriver en face. 

Tant que les enfants n’ont pas assimilés ces règles de prudence, il est important de rester auprès d’eux, de les accompagner.

Enfants 2

Campagne : "Elliot le pilote"

Eliott le pilote

Pour initier les plus jeunes aux enjeux de la sécurité routière de manière ludique et amusante, Elliot le pilote est le guide sécurité routière des 6-10 ans. La Sécurité routière propose un dispositif complet pour présenter Elliot et son univers aux 6-10 ans.

Voir la campagne

Les panneaux de signalisation

Que ce soit sous forme de jeux, ou dans la rue, les enfants pourront mieux appréhender les règles de circulation s’ils connaissent la signification des panneaux de signalisations. 

Par exemple : Un panneau triangulaire signifie un danger, cela veut dire « Attention ! »

Les conseils d'Elliot le pilote en vidéo

  • Vignette

    Elliot le pilote - Conseil#01 - Traverser au passage piéton

    00:27
  • Vignette

    Elliot le pilote - Conseil#02 - Enlever ses écouteurs

    00:26
  • Vignette

    Elliot le pilote - Conseil#03 - Être prudent à vélo

    00:23
  • Vignette

    Elliot le pilote - Conseil#04 - Attacher sa ceinture en voiture

    00:23

Conseils sur la route avec les enfants

En 2016, 17 % de l’ensemble des accidents corporels ont impliqué un enfant ou un adolescent. Au total, 204 ont été tués : 111 étaient passagers, 52 conduisaient un véhicule et 41 étaient piétons. Afin d’éviter de tels drames, il est indispensable de sensibiliser les enfants à la bonne conduite et de leur apprendre à adopter un comportement adéquat, que ce soit sur la route ou sur les trottoirs, en ville comme à la campagne.
  • Attitude à adopter avec un enfant sur la route

    Lire
  • Donner l’exemple aux enfants

  • Siège auto : les dispositifs de retenue

    Lire
  • Jeux pour apprendre la sécurité routière aux enfants

    Lire