À chacun sa conduite

Que vous soyez un jeune conducteur ou une personne en situation de handicap, le Code de la route prévoit des dispositions spécifiques en fonction du risque que vous êtes susceptible de courir ou de représenter sur la route. De nombreuses recommandations existent également en matière de sécurité routière.

Conseils aux conducteurs novices

Les conducteurs novices, ceux ayant obtenu leur permis depuis moins de deux ans, représentent 23 % des accidents corporels et 21 % de la mortalité routière. Parmi eux, 59 % ont entre 18 et 24 ans. En effet, si le manque d’expérience est un facteur de risque, la jeunesse l’est aussi : les 18-24 ans représentent 8 % de la population pour16% des personnes décédées sur les routes.
En savoir +

Conseils sur la route avec les enfants

En 2016, 17 % de l’ensemble des accidents corporels ont impliqué un enfant ou un adolescent. Au total, 204 ont été tués : 111 étaient passagers, 52 conduisaient un véhicule et 41 étaient piétons. Afin d’éviter de tels drames, il est indispensable de sensibiliser les enfants à la bonne conduite et de leur apprendre à adopter un comportement adéquat, que ce soit sur la route ou sur les trottoirs, en ville comme à la campagne.
En savoir +
  • Attitude à adopter avec un enfant sur la route

    Lire
  • Donner l’exemple aux enfants

    Lire
  • Siège auto : les dispositifs de retenue

    Lire
  • Jeux pour apprendre la sécurité routière aux enfants

    Lire

Conseils aux personnes en situation de handicap

Certains handicaps et certaines pathologies sont susceptibles d’entraîner des difficultés voire une inaptitude à la conduite. Quelques conseils simples peuvent être suivis pour connaitre son aptitude et demander des aménagements lors de la conduite ou bien pour passer son permis de conduire.
En savoir +

Conseils pour les seniors

Sur les routes, les seniors sont particulièrement exposés aux risques d’accident. Ils représentent un enjeu spécifique de la sécurité routière. En 2016, ils étaient 886 à avoir perdu la vie sur la route, soit 25 % de la totalité de la mortalité routière alors qu’ils ne représentent que 19 % de la population. Afin de limiter les risques, différentes solutions existent pour savoir si vous êtes encore apte à la conduite, notamment des stages de remise à niveau.
En savoir +

Le risque routier professionnel

Première cause d’accident mortel au travail, le risque routier est un risque professionnel à part entière. L’anticiper c’est éviter des conséquences dramatiques pour les collaborateurs de l’entreprise et l’entreprise elle-même.
En savoir +