Communiqué de presse

Stabilité de la mortalité routière en France métropolitaine au mois de juin 2019

En juin 2019, selon les estimations provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 290 personnes sont décédées sur les routes, comme en juin 2018.

Les autres indicateurs sont en baisse :

le nombre d'accidents corporels s'établit à 5 114 contre 5 420 en juin 2018, soit 306 accidents corporels de moins (-5,6%) ;

6 632 personnes ont été blessées contre 6 715 en juin 2018, soit 83 de moins (-1,2%).

Selon l'ONISR, les mortalités des piétons, cyclistes et motocyclistes sont stables ou en légère baisse, alors que celles des automobilistes et des cyclomotoristes sont en hausse. La mortalité des jeunes augmente (18 tués de plus en juin 2019 par rapport à 2018).

La mortalité routière du deuxième trimestre 2019 est en baisse par rapport à celle de l'année 2018 : 774 personnes seraient décédées contre 842 en 2018 soit 68 personnes tuées de moins (-8%). Cette baisse concerne principalement les seniors de 65 ans et plus (34 tués de moins) et les motocyclistes (33 tués de moins) alors que la mortalité des jeunes adultes est en hausse (20 tués de plus).

 

Augmentation de la mortalité routière dans les Outre-mer

 

Selon l'ONISR, 23 personnes ont perdu la vie sur les routes des Outre-mer en juin 2019, soit 10 tués de plus qu'en juin 2018. Tous les autres indicateurs sont à la baisse :

  • le nombre des accidents corporels est en baisse avec 207 accidents corporels en juin 2019 ;
  • le nombre de personnes blessées est en diminution également, avec 270 blessés en juin 2019.

 

Lire le baromètre de juin 2019.

 

NOTA : Dans le cadre de la mise en place du nouveau système d'information, les données sur les blessés hospitalisés ne sont pas diffusées car incomplètes.