Sans un équipement complet, les usagers de deux-roues motorisés risquent d'y laisser leur peau

Avec l'arrivée du printemps et des températures plus douces, il est parfois tentant pour les usagers de deux-roues motorisés de se délester de certains équipements. Parce que la carrosserie n'existe pas à moto et à scooter, un accident de la route présente plus de risque pour le conducteur d'un deux-roues motorisé que pour un automobiliste. À travers une campagne de sensibilisation, la Sécurité routière rappelle qu'il est nécessaire d'avoir une tenue vestimentaire adaptée et conçue pour protéger le conducteur. Les équipements de protection individuelle - blousons, gants, pantalons, chaussures, casques, airbags - permettent de diminuer les lésions, les fractures, les brûlures et les abrasions cutanées ou musculaires.