Actualité

ONU : vice-présidence française dans le domaine porteur des véhicules autonomes

Marine Molina, cadre à la Délégation à la sécurité routière, est élue vice-présidente du nouveau groupe d’experts des Nations-Unies, chargé de rédiger une convention internationale sur le déploiement des véhicules à conduite automatisée.

Le Forum mondial pour la sécurité routière (WP1) a en effet considéré qu’il était nécessaire de se doter d’un nouvel instrument juridique, devant compléter les Conventions de Genève (19 septembre 1949) et de Vienne (8 novembre 1968) sur la circulation routière.
Il s’agit d’adapter la réglementation mondiale aux problématiques posées par l’arrivée croissante de ces véhicules : droit et réglementations doivent encadrer le transfert du contrôle dynamique de la conduite, d'un humain à un système automatisé.

L’harmonisation de ces règles doit être mondiale, pour permettre un déploiement cohérent et homogène de ces véhicules, afin de garantir la sécurité routière dans toutes les zones géographiques.

 

En savoir plus