Vivre, ensemble.

Nouveau mot d'ordre pour la Sécurité routière, de « Tous responsables » à « Vivre, ensemble »

Après « Changeons » de 2003 à 2008, puis « Tous responsables » depuis 2008, la Sécurité routière adopte une nouvelle signature : « Vivre, ensemble ».

La Sécurité routière propose aujourd’hui aux Français de se rassembler autour d'une ambition commune, à la fois évidente, bienveillante et fraternelle : « Vivre » (c'est bien l'essence même de la Sécurité routière) « Ensemble » (c'est parce que chacun veillera sur l'autre qu'on y arrivera).

Alors qu’une étude menée par Harris interactive* donne à voir des Français massivement inquiets face à une violence routière qu’ils jugent grandissante, la Sécurité routière répond par un nouveau mot d’ordre, incarné dans une signature, conçue comme un appel à la bienveillance des uns envers les autres et par une nouvelle campagne qui, pour la première fois, montre les comportements justes. Pas d’accident mais des regards emprunts de gratitude, inspirés par le soin porté à l’autre dans un espace public conflictuel. L’étude révèle par ailleurs que pour les Français l’amélioration de la sécurité sur les routes passe quasi unanimement par davantage de respect et de bienveillance de la part des usagers de la route (94 %).

*Décembre 2019

Les chiffres clés

Principaux résultats de l’étude Harris Interactive pour la Sécurité routière, Décembre 2019

  • 40 % des Français déclarent se sentir en insécurité lorsqu’ils circulent sur la voie publique.
  • 54 % des utilisateurs de vélos et 49 % des utilisateurs de deux-roues motorisés déclarent se sentir toujours ou souvent en insécurité sur la voie publique.
  • 52% d’entre eux estiment qu’ils se sentent plus souvent en insécurité qu’il y a 5 ans quand ils circulent.
  • Pour les Français la solution privilégiée est claire : 77 % d’entre eux estiment que la sécurité routière passe d’abord par un plus grand respect des règles de la part des usagers de la route.
  • 94 % estiment qu’il faut davantage de respect et bienveillance entre usagers et 93 % qu’il faut se partager la voie en bonne intelligence.
  • Enquête réalisée en ligne par Harris Interactive du 6 et 11 décembre 2019 auprès d’un échantillon de 1 043 personnes, représentatif de la population française. 

Enquête réalisée en ligne par Harris Interactive du 6 et 11 décembre 2019 auprès d’un échantillon de 1 043 personnes, représentatif de la population française.

Les films

« On a tous le pouvoir de sauver une vie »

Dès le 5 janvier 2020, la Sécurité routière prend la parole à la télévision et à la radio, pour continuer à installer l’idée que sur la route, chaque jour, chacun a le pouvoir d’agir. En télévision, à l’issue d’un suspens qui aura pu faire penser aux téléspectateurs qu’un drame était inéluctable, dans deux nouveaux films, les deux personnages, Léa et Marc, remercient des conducteurs anonymes, qui, par leur comportement, ont évité l’accident qui aurait pu leur être fatal. C’est la chronique des accidents qui n’arriveront pas. En adressant un « merci » empli d’émotion, Léa et Marc témoignent de leur gratitude envers ces anonymes qui leur ont permis de rester en vie et encouragent ainsi tous les Français à partager leur raison d’agir.

  • Marc

    00:34
  • Léa

    00:35

« Quand on tient à quelqu’un, on le retient » 

 

Durant la période de Noël, la Sécurité routière est présente sur les écrans et à la radio, dès le 20 décembre, pour prévenir des dangers liés à la conduite sous l’emprise de l’alcool avec le message du pouvoir d’agir de chacun pour protéger l’autre. En bénéficiant de la mobilisation de plus de 50 animateurs d’antennes et d’acteurs populaires de séries télévisées à fortes audiences (Marie Vincent, Michel Cymès, Denis Brogniart, Sébastien Chabal, Isabelle Ithurburu, Kareen Guiock), la Sécurité routière témoigne de cette capacité d’engagement du plus grand nombre en faveur d’une conduite apaisée. Pour la première fois, à cette occasion, le nouveau mot d’ordre de la Sécurité routière sera révélé aux Français.

  • L'apparition

    Avec Hafid BENAMAR, Aurore DELPLACE, Laurent OURNAC, Marie VINCENT

    00:48
  • Café-croissants

    Avec Michel CYMES, Laurence FERRARI, Sandrine QUÉTIER, Stéphane ROTENBERG

    00:33
  • Soirée filles

    Avec Faustine BOLLAERT, Daphné BÜRKI

    00:33
  • La soirée

    Avec Christophe BEAUGRAND, Isabelle ITHURBURU, Ophélie MEUNIER, Thomas SOTTO

    00:33
  • Le dîner d’amis

    Avec Denis BROGNIART, Bastien CADÉAC, Maya LAUQUÉ, Hervé MATHOUX

    00:33
  • Le complot du réveillon

    Avec Xavier DE MOULINS, Matthieu LARTOT,, Grégoire MARGOTTON, Marie PORTOLANO

    00:33
  • Le physio

    Avec Sébastien CHABAL, Kareen GUIOCK, Anne-Élisabeth LEMOINE, Sylvie TELLIER

    00:33

Les spots radio

Emmanuel Barbe, Délégué interministériel à la sécurité routière

« A l’approche des fêtes de fin d’année, nul ne peut ignorer cette réalité à laquelle des milliers de personnes sont confrontées tout au long de l’année, ces victimes et ces familles endeuillées par l’accidentalité routière, irrémédiablement bouleversées. Les résultats progressivement meilleurs de l’accidentalité routière ne doivent pas nous faire relativiser ces drames inacceptables. 9 accidents sur 10 sont le résultat du comportement humain, d’une erreur ou d’une transgression des règles du code de la route. Si la communication ne peut pas tout, dans notre cas elle peut beaucoup. Elle est un pilier de cette politique publique qui fait la preuve de son efficacité depuis plus de trente ans. Aujourd'hui, avec ce changement de posture, traduit dans cette formule de prévention « Vivre, ensemble », la Sécurité routière envoie un message clair aux Français, elle entend leur volonté de peser sur le réel, d’agir sur leur environnement, sur leur quotidien, chacun à son niveau. Elle les crédite de leur pouvoir de faire changer les choses. Une démarche qui doit permettre de renouer avec une dynamique favorable à la baisse durable et régulière de l’accidentalité routière, unique raison d’agir de la Sécurité routière. »

« Sécurité routière : 30 ans de campagnes de sensibilisation »

Depuis plus de trente ans, la Sécurité routière déploie une politique forte de sensibilisation aux risques routiers à travers des campagnes de communication qui ont marqué les Français et contribué à faire avancer les bons comportements sur la route.

  • Rétrospective sur les campagnes