Actualité

Le comité des études de la sécurité routière

Le comité des études de la sécurité routière s'est réuni le jeudi 6 mai. Cette réunion sur le sujet des deux-roues motorisés a donné lieu à la présentation des résultats de trois études.

Le projet TC-Pro-UV de l'Université de Strasbourg vise à établir une méthode d'évaluation des systèmes de protection pour usagers vulnérables disponibles sur le marché. L'étude fait ressortir que les systèmes d'attaches à 4 points sont les plus efficaces pour la sécurité des enfants en bas âges à l'arrière des deux-roues motorisés. De plus, l'étude permet de donner une note à une dizaine de casques de moto déjà homologués pour appuyer l'intérêt de nouvelles normes à l'horizon 2022.
S'en est suivi l'étude S-PER, conduite par l'Université Gustave Eiffel et Ergo-Centre, qui a porté sur l'évaluation de l'impact des stages de perfectionnement en France sur la sécurité des motocyclistes ayant suivi un stage. D'après l'étude, les formations post-permis permettent une diminution des incidents et une amélioration des compétences du conducteur.
Enfin, le Cerema a présenté une étude de l'accidentalité des deux-roues motorisés dans les Bouches-du-Rhône et en Corse. Dans les Bouches-du-Rhône la prise de risque volontaire et l'erreur de conduite sont des facteurs qui ressortent particulièrement, alors qu'en Corse c'est la vitesse inadaptée que l'on retrouve le plus.