Communiqué de presse

Baisse de la mortalité routière au mois de septembre 2020 malgré une augmentation significative du nombre de cycliste tués

275 personnes sont décédées sur les routes en septembre 2020, en France métropolitaine, contre 310 en septembre 2019, soit 35 personnes tuées en moins (-11,3 %), selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Les autres indicateurs sont en légère hausse :

  • Le nombre d’accidents corporels s’établit à 5 210, contre 5 127 en septembre 2019, soit 83 accidents corporels de plus (+1,6 %).
  • 6 375 personnes ont été blessées, contre 6 320 en septembre 2019, soit 55 personnes de plus (+0,9 %).

Les mortalités des automobilistes (121 tués soit 16 de moins) et des motocyclistes (61 tués soit 21 de moins) sont en baisse. La mortalité des piétons est stable par rapport au mois de septembre 2019.
Les mortalités des jeunes de 18-24 ans (39 tués) et des personnes âgées de plus de 65 ans (66 tués) sont les plus basses de ces dix dernières années pour un mois de septembre.

En parallèle, la mortalité des cyclistes augmente (37 tués soit 15 tués de plus par rapport à septembre 2019) ; elle est la plus élevée de ces dix dernières années.

 

Analyse de la mortalité routière au troisième trimestre 2020

La mortalité routière du troisième trimestre 2020 est en forte baisse, 801 personnes seraient décédées en 2020 contre 928 en 2019 (soit -14 % et 127 personnes tuées en moins).

La baisse concerne les automobilistes et les motocyclistes (respectivement -20 % et -19 %).

La mortalité des cyclistes est la plus forte de ces dix dernières années pour un 3e trimestre avec 83 tués.

137 cyclistes et 5 Engin de déplacement personnel motorisé (EDPM) ont été tués depuis le début de l'année 2020 contre 151 cyclistes et 7 EDPM pour la même période en 2019.

 

Analyse de la mortalité routière post confinement : du 1er  juin au 30 septembre 2020

Durant la période de juin à septembre 2020, l’accidentalité routière est influencée par l’évolution du trafic automobile qui augmente progressivement en juin et juillet pour se stabiliser en août. En septembre, il tend à baisser alors que l'accidentalité augmente.

On observe, sur ces 4 mois, une baisse de la mortalité globale sur les routes de 20 % par rapport à la moyenne des cinq années précédentes. Les mortalités des automobilistes et des motocyclistes contribuent le plus à la baisse (respectivement pour 3/5 et pour 1/3).

En parallèle, nous observons une hausse significative de la pratique cycliste depuis la fin du confinement. De juin à septembre, la mortalité des cyclistes augmente (+23 %) comparée à celle des 5 dernières années.

Par ailleurs, la mortalité des piétons baisse de 17 %.

 

Augmentation de la mortalité en Outre-mer

Selon l'ONISR, le nombre de personnes ayant perdu la vie sur les routes d’Outre-mer en septembre 2020 s’élève à 28 personnes, soit 11 de plus qu’en septembre 2019.

Le nombre des accidents corporels s’élève à 259 accidents corporels en septembre 2020.

313 personnes ont été blessées en septembre 2020.

Lire le baromètre