Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Conditions

Le "permis à un euro par jour" : pour une formation initiale et une formation complémentaire

Le prêt « permis à un euro par jour » doit être exclusivement destiné au financement d’une formation initiale ou, dans le cas d’un échec à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire, d’une formation complémentaire.

Le prêt « permis à un euro par jour » pour une formation initiale ne peut être attribué qu’une seule fois à un même bénéficiaire.

Le prêt « permis à un euro par jour » pour une formation complémentaire ne peut être attribué qu’au bénéficiaire d’un prêt « permis à un euro par jour » délivré dans le cadre d’une formation initiale, après un échec à l'épreuve pratique. Il ne peut être attribué qu’une seule fois à un même bénéficiaire et pour une même catégorie de permis.

Ces formations doivent viser l’obtention du permis de conduire soit de la catégorie A1, soit de la catégorie A2, soit de la catégorie B.

S'inscrire dans une école partenaire

Une convention de partenariat doit être signée avec le représentant de l'État par chaque école de conduite qui souhaite être partenaire de l'opération "permis à un euro par jour".

Seules les écoles partenaires offrent la possibilité d’accéder au dispositif "permis un euro par jour". Les écoles de conduite adhérentes souscrivent à une charte de qualité de la formation et à une garantie financière obligatoire. Néanmoins, les autres écoles de conduite sont toutes agréées par l'État, qu'elles soient partenaires ou non de l'opération.

Partager

Ministère de l'intérieur