Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Les stages post permis

Se former après le permis permet de rester un conducteur responsable et vigilant. Pour cela, des stages post-permis sont ouverts à tous.

Pour le grand public

Où suivre un stage ?
Conducteurs novices, conducteurs expérimentés ou bien seniors, des stages de formation post-permis sont proposés par les écoles de conduite, des organismes de formation spécialisés ou des associations, par le biais des assureurs. 

Le déroulement des stages

Ces formations comprennent des phases de conduite et d’animation en salle ou uniquement des ateliers en salle.
Les stagiaires seront formés à partir de cas concrets centrés sur les thèmes de la vitesse, de l’alcool, de la fatigue et de la vigilance. 

Les évolutions en matière de réglementation, d’infrastructures et de techniques automobiles sont particulièrement traitées dans les stages seniors.

Objectifs
Ces stages permettent d’échanger sur son expérience de la conduite, d’appréhender les limites du système de circulation et de comprendre que la conduite est une activité sociale, nécessitant le respect de normes.

En savoir plus sur les formations post-permis

En savoir plus sur les stages à destination des seniors 

Pour les salariés des entreprises

La prévention du risque routier en milieu professionnel fait partie intégrante duPlan santé travail qui intègre le plan de luitte contre la violence routière. Elle s'appuie sur la mise en oeuvre des principes généraux de prévention qui prévoient la mise en oeuvre de plans d'actions du risque routier appuyés sur la démarche d'évaluation du risque et la rédaction du document unique de prévention des risques professionnels.

Une démarche globale de prévention

L’organisation générale du travail et des déplacements (réduction et planification des déplacements, identification des itinéraires les plus sûrs), l’entretien et l’équipement des véhicules, les modalités de communication, sans oublier le renforcement des compétences de conduite des salariés pouvant être considérées comme de véritables compétences professionnelles, notamment pour les grands rouleurs.

Spécialement pour les apprentis
Les jeunes en apprentissage peuvent, depuis le 13 janvier 2009, préparer l’épreuve de conduite en entreprise. 
Une convention entre l'État, la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises en bâtiment (CAPEB) et la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs (CNAMTS) a été signé pour favoriser cet apprentissage.

En savoir plus sur le risque routier professionnel

La convention signée le 13 janvier 2009

Partager

Ministère de l'intérieur