Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Le "Permis Piéton"

Le "Permis Piéton" pour les enfants est un programme national de prévention du risque piéton lancé en novembre 2006 par la Gendarmerie nationale, parrainé par la Sécurité routière et financé intégralement depuis 2010 par l'Association Prévention MAIF.

Étapes

Destiné aux enfants de CE2, le programme se met en œuvre en quatre étapes.

   1. Une intervention courte (3/4 h) d’un gendarme ou d’un policier pour faire prendre conscience du danger et motiver les enfants à passer leur "permis piéton".

   2. L’enseignant prend le relais et forme les enfants pendant quatre à six sessions.

   3. Un examen en classe permet de valider les connaissances apprises.

   4. À l’issue de ces sessions, les "Permis Piéton" sont remis aux enfants à l’occasion d’une cérémonie solennelle qui se tient en présence des parents d’élèves, des enseignants, des gendarmes, presse locale, du maire et de ses adjoints… et qui symbolise l’engagement formel de l’enfant à respecter les règles de précaution apprises.

Objectif

Responsabiliser les enfants de CE2 en leur faisant prendre conscience qu’ils sont plus exposés que les adultes et qu’ils doivent développer des réflexes de précaution spécifiques.

Bénéfices

  • Répondre au problème de tous les parents, grands-parents d’enfants à l’école primaire : comment apprendre à son enfant à circuler seul dans la rue en sécurité afin de préparer l’entrée au collège ?
  • Matérialiser et valider les contenus du continuum éducatif APER (attestation première éducation à la route) mis en place par la Sécurité routière et l’Éducation nationale.
  • Faire travailler ensemble gendarmes et policiers, enseignants, et élus, chacun dans son rôle : le gendarme ou policier alerte sur les dangers, l’enseignant dispense la formation, et le maire fédère enfants, parents et police lors des remises des "permis piéton".
  • Mobiliser les parents sur la nécessaire "culture de Sécurité routière" à adopter en les invitant aux remises des permis ou à travers le "code piéton" et le "permis piéton" que l’enfant rapporte à la maison.

Une première opération de prévention commune à la Gendarmerie, la Police nationale et à la préfecture de police de Paris

Le 13 octobre 2008, le ministre de l'Intérieur, a annoncé l'extension du "Permis Piéton" à la Police nationale et à la préfecture de police de Paris. Depuis cette date :

  • plus de 230 000 "Permis Piéton" ont été remis à Paris et en région parisienne (remise symbolique du 80 000e "Permis Piéton" par le préfet de police le 18 novembre 2009) ;
  • le "Permis Piéton" a été inscrit au Document général d'orientation pour la sécurité routière à Paris (préfecture de police).

L'implication des maires

Les maires, qui sont à la fois en charge des affaires scolaires, de la voirie et de la sécurisation aux abords des écoles ainsi que de la circulation (forces de police municipale sous leurs ordres), sont particulièrement concernés par l'opération "Permis Piéton".
Très nombreux sont donc les maires qui s'impliquent dans cette action de sécurité routière.

Quelques chiffres

  • En 2015, plus de 6 000 000 d'enfants auront passé leur "Permis Piéton".
  • Plus de 35 000 événements locaux de remise des "Permis Piéton" donnant lieu à de nombreuses retombées presse.
  • En 2015, 50 000 témoins de sécurité et 45 000 chasubles ont été imprimés et distribués aux enfants dans plus de 150 villes, à l'occasion du Tour de France.

En savoir sur l'opération "Permis Piéton"

Partager

Ministère de l'intérieur