Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Mai 2016 : hausse de la mortalité routière (+ 10,1%) par rapport à mai 2015

10 juin 2016

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 294 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en mai 2016, contre 267 en mai 2015, soit 27 personnes tuées en plus, ce qui correspond à une augmentation de 10,1% par rapport à mai 2015.
 
Les autres indicateurs de l'accidentalité routière sont également en hausse :
 
-    Les accidents corporels augmentent de 3,6% : 4 913 en mai 2016 contre 4 741 en mai 2015, soit 172 accidents supplémentaires.
-    Le nombre de personnes blessées sur les routes augmente de 2,9% : 6 144 personnes le mois dernier contre 5 968 en mai 2015, soit 176 personnes blessées de plus.
-    Le nombre de personnes hospitalisées augmente, quant à lui, de 2,6% : 2 331 personnes ont dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en mai 2016, contre 2 273 en mai 2015, soit 58 personnes hospitalisées de plus.
 
Sur les cinq premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées est en augmentation de 3,8%, par rapport aux cinq mois correspondants de l’année précédente.
 
Le mois de mai 2016 est caractérisé par une accidentalité très contrastée. Des accidents particulièrement graves ont endeuillé le pont de l’Ascension (62 décès du mercredi au dimanche contre 41 en mai 2015, soit 21 personnes tuées en plus) et celui de la Pentecôte avec 48 décès du vendredi au lundi, contre 32 en mai 2015, soit 16 personnes tuées en plus. L’ONISR observe sur ce mois de mai 2016 une forte mortalité motocycliste et piétonne.
 
Ces résultats préoccupants confortent le gouvernement dans sa volonté d’appliquer toutes les mesures prises par le Comité interministériel du 2 octobre 2015. La limitation de l’accès à des motos de forte puissance aux seuls conducteurs expérimentés vient d’être publiée au Journal Officiel afin de renforcer la sécurité des conducteurs novices à moto.

Ministère de l'intérieur