Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Le "Permis à 1 euro par jour" ouvert à 20 000 jeunes supplémentaires chaque année

21 septembre 2011

Le "Permis à 1 euro par jour" qui profite, d'ores et déjà, à près de 80 000 jeunes chaque année a été renforcé pour élargir le cercle des bénéficiaires aux jeunes, dans une démarche de formation ou d'accès à l'emploi, qui ne peuvent bénéficier d'une caution parentale.  

À la demande de l'Etat, ceux-ci peuvent désormais y accéder grâce à la garantie des prêts à hauteur de 50% apportée par le Fonds de cohésion sociale géré par la Caisse des Dépôts. Les 50% restants sont pris en charge par les établissements de crédit partenaires. Il s'agit chaque année de faciliter l'accès à 20 000 candidats supplémentaires, jusque-là écartés du crédit bancaire.

 

Pour en bénéficier...La Caisse des Dépôts a noué des partenariats avec deux réseaux qui luttent pour l'insertion - les Missions locales et l'association Crésus - et cinq établissements de crédit qui participent déjà au dispositif du Permis à 1 euro par jour : les Caisses d'Epargne, le Crédit Mutuel, BNP Paribas, LaSer Cofinoga et la Banque de la Réunion.

 
Le candidat intéressé doit se rendre dans une des 4 500 écoles de conduite agréées "Permis à 1 euro par jour" qui lui établit un devis avec lequel le jeune peut solliciter l'un des 20 établissements financiers partenaires du dispositif. Si le prêt ne trouve pas l'appui d'une garantie personnelle du demandeur ou d'un tiers, ce dernier peut s'adresser à une Mission locale ou à l'association Crésus. Il sera alors pris en charge par un accompagnateur qui l'aidera dans ses démarches pour obtenir son prêt.

Ministère de l'intérieur