Cliquez ici pour accéder à la version mobile

La réforme du permis de conduire, bilan d'étape un an après

07 janvier 2010

Le permis auto se modernise. A la demande du Président de la République, le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), réuni par le Premier Ministre, avait lancé, le 13 janvier 2009, le grand chantier de la réforme du permis de conduire.

Cette réforme avait trois objectifs principaux : un permis moins long, plus accessible et plus sûr, pour répondre à une problématique majeure de sécurisation de la conduite des jeunes. Ce grand chantier se déploie sur trois ans. Un an après, on peut dresser un premier bilan des améliorations concrètes apportées au premier examen de France, avec, en point d'orgue, trois nouvelles formules pour la conduite accompagnée.

 

"Nous avons voulu rendre le permis de conduire moins long, moins cher et plus sûr. Nous avons mené cette année des chantiers de taille : réduction des délais d'attente de passage à l'examen à deux mois dans 80 % des départements de France, renforcement des aides de l'Etat, ou encore modernisation des questions du code, et de la grille d'évaluation de l'épreuve pratique. Tout cela, nous l'avons mené de front et en concertation avec l'ensemble des parties prenantes (professionnels, associations, organisations syndicales et élus). Nous continuerons à le faire dans les deux ans à venir, ainsi que nous l'avons annoncé.", indique Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d'Etat chargé des Transports.

Un permis de conduire moins long

Des délais de passage à l'examen réduits à deux mois, ou moins, dans près de 80% des départements, grâce principalement à trois mesures :
 
Un démarrage plus rapide de la formation à la conduite :
L'obtention du "code" reste valable trois ans, même en cas de changement de filière de formation ou de catégorie de permis.

Un permis de conduire plus accessible

Un renforcement de l'aide de l'Etat pour le "permis à un euro par jour" :
Un élargissement de l'accès au dispositif "bourse au permis de conduire" :

Un permis de conduire plus sûr

Une refonte de la banque de questions de l'épreuve théorique générale (ETG) ou "code" :
Une nouvelle grille d'évaluation des candidats au permis B pour passer d'un décompte d'erreurs à un bilan de compétences :
 
À partir de 16 ans, "l'apprentissage de la conduite accompagné" (AAC) est assouplie

 
"La conduite supervisée", une nouvelle offre pour les plus de 18 ans

"La conduite encadrée" pour les élèves des filières professionnelles des métiers de la route

La conduite encadrée s'adresse aux jeunes préparant, dans les établissements de l'Education nationale, les diplômes professionnels menant aux métiers de la route (BEP, CAP de conducteur routier). Dans ce cursus, l'élève passe les épreuves du "code" et de conduite qui font partie de son module de sa formation. C'est l'obtention de son diplôme final qui valide l'obtention du permis de conduire. En attendant, il a désormais la possibilité de parfaire sa conduite avec un accompagnateur de son choix, après accord du chef d'établissement.
 

Pour tout savoir sur le permis de conduire et les aides au financement :
un nouveau site internet www.permis-de-conduire.gouv.fr

 



 
Rubrique permis de conduire

Découvrir la campagne

Ministère de l'intérieur