Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Campagnes

Vous recherchez

13 mètres

Juin 2018

La mesure numéro 5 du CISR entre en vigueur le dimanche 1er juillet 2018. En abaissant la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, la Sécurité routière entend sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées, qui était de 73 384 en 2017 (dont 24 732 ont dû être hospitalisées).

À travers son nouveau film « 13 mètres », la Sécurité routière démontre qu’en cas de freinage d’urgence, réduire sa vitesse de 10 km/h peut tout changer.

La campagne

13 mètres c’est la distance que Théo a parcouru la première fois qu’il a marché, de là qu’il a marqué son premier but, l’écart qui le séparait de son groupe préféré dans la fosse de son premier concert, l’espace entre lui et la baleine avec laquelle il a nagé, celui qui le rapprochait de Léa au bureau… Mais 13 mètres, c’est surtout ce qui lui a permis d’éviter ce camion qui lui a coupé la route. A 90 km/h Théo n’aurait pas pu éviter l’accident. A 80 km/h, il a gagné 13 mètres au moment du freinage et la chance de continuer de vivre.
Les grandes étapes de la vie de Théo montrent que baisser la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à double-sens sans séparateur central a pour unique objectif de lui permettre de continuer de vivre.

  

La mesure 80 km/h : pourquoi les routes à double sens sans séparateur central ?

À compter du 1er juillet 2018, La mesure s’applique sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. C’est sur ces routes où l’accidentalité est la plus forte que les effets de la mesure seront les plus marqués.

Les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière sur le territoire français.

Les distances d’arrêts

La distance d’arrêt est égale au cumul de la distance parcourue pendant le temps de réaction et de la distance de freinage. Pour faire simple, plus la vitesse d'un véhicule est élevée, plus la distance d'arrêt sera grande. Avec ce changement de vitesse, la distance d'arrêt sera donc réduite, diminuant ainsi les risques de collisions.

Par exemple, à 80 km/h, je parcours 13 mètres de moins qu’à 90 km/h pour m’arrêter.

Démonstration faite avec l’UTAC CERAM, experts et spécialistes d’essais et d’expertises sur circuit routier.

Saurez-vous estimer les distances d'arrêt en fonction des différentes vitesses ?

Les spots radio

Ministère de l'intérieur