Retour à toutes les actualités

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, annonce le rétablissement des panneaux signalant les radars fixes et n'imposera pas l'éthylotest obligatoire

Partager

21/02/2013 | Après les recommandations que lui a faites le Conseil national de la sécurité routière le 13 février sur la signalisation des radars automatiques et la détention d'un éthylotest dans chaque véhicule, le ministre de l'Intérieur a fait connaître aujourd'hui ses décisions.
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, annonce le rétablissement des panneaux signalant les radars fixes et n'imposera pas l'éthylotest obligatoire

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a aujourd'hui fait connaître ses décisions suite aux recommandations formulées par le Conseil national de la sécurité routière le 13 février. "Le Conseil national de la sécurité routière propose le retour des panneaux qui indiquent la présence de radars automatiques. J'approuve cette proposition qui est sage", a déclaré Manuel Valls, qui précise que cette mesure serait mise en oeuvre "progressivement sur 2 ou 3 ans." 

 

Le ministre a également indiqué que l'alcool est "responsable de 31% des morts sur la route. Mais personne ne peut croire qu'on peut faire reculer ce chiffre en verbalisant les conducteurs d'une amende de 11 euros pour non-possession d'un éthylotest." Il a donc annoncé "pour moi, il n'y a pas d'éthylotest obligatoire, et encore moins de sanction."

Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur