Cliquez ici pour accéder à la version mobile
Retour à toutes les actualités

Septembre 2016 : forte hausse de la mortalité routière (+ 30,4%) par rapport à septembre 2015

Partager

07/10/2016 | Selon les statistiques provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en septembre 2016, contre 257 en septembre 2015, soit 78 personnes tuées en plus, ce qui correspond à une augmentation de 30,4% par rapport à septembre 2015.
Septembre 2016 :  forte hausse de la mortalité routière (+ 30,4%)  par rapport à septembre 2015

Cette hausse de la mortalité routière est à mettre en regard de la comparaison statistique avec un mois de septembre 2015 exceptionnel qui avait connu une baisse très forte du nombre de personnes tuées sur les routes, en partie en raison de conditions météorologiques très défavorables, marquées par de fortes pluies et inondations.
Les autres indicateurs de l'accidentalité routière sont en baisse :
- Les accidents corporels diminuent de 1,2% : 5 136 en septembre 2016 contre 5 200 en septembre 2015, soit 64 accidents en moins ;
- Le nombre de personnes blessées sur les routes diminue de 3,4% : 6 312 personnes le mois dernier contre 6 534 en septembre 2015, soit 222 personnes blessées en moins.
Sur les neuf premiers mois de l'année, le nombre de personnes tuées est désormais supérieur de 3,1% aux neuf mois correspondants de l'année précédente, soit 76 décès supplémentaires, alors que le volume d'accidents reste en baisse (-0,8%).
Cette augmentation enregistrée au mois de septembre, qui fait suite à trois mois de baisse continue de la mortalité routière, souligne la nécessité pour chaque usager de la route de respecter scrupuleusement l'ensemble des dispositions du code de la route et l'ensemble des consignes de prudence délivrées par les autorités.
Elle conforte également le Gouvernement dans sa détermination à mettre en œuvre l'ensemble des mesures décidées en 2015, notamment celles prises par le Comité interministériel de la sécurité routière. Ces mesures sont plus que jamais nécessaires. 11 d'entre elles seront examinées la semaine prochaine à l'Assemblée Nationale dans le cadre du projet de loi de modernisation de la justice du 21ème siècle.

Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur