Cliquez ici pour accéder à la version mobile
Retour à toutes les actualités

PRÉSENTATION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE 2016 À L'HÔPITAL DE GARCHES

Partager

03/07/2017 | Lundi 26 juin, Manuelle Salathé, secrétaire générale de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), et Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, ont présenté le bilan définitif de l'accidentalité routière 2016 à l'hôpital Raymond-Poincaré, à Garches, en présence de Jérôme Pieuchard, directeur de l'hôpital Raymond-Poincaré, du professeur Philippe Azouvi et du professeur François Genet (service de médecine physique et de réadaptation).
PRÉSENTATION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE 2016 À L'HÔPITAL DE GARCHES

Ce bilan confirme la stabilité de la mortalité routière : 3 477 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, soit 16 décès de plus pour cette année 2016 qui était une année bissextile. L'année 2016 marque donc une quasi stabilisation après 2 années d'augmentation. Les autres indicateurs de l'accidentalité sont en légère hausse : le nombre de personnes blessées sur les routes augmente de 2,6%, soit 72 645 personnes blessées. 27 187 de ces personnes ont dû être hospitalisées (+2,2% par rapport à 2015). Si ces chiffres restent trop élevés, il faut souligner que le nombre de kilomètres parcourus en 2016 a fortement augmenté de sorte que le ratio du nombre de personnes tuées sur la route en 2016 rapporté au milliard de kilomètres parcourus est très proche de celui atteint en 2013, niveau historiquement le plus bas. Cet élément est un encouragement pour tous ceux qui contribuent à la lutte contre la violence routière. Le délégué est ensuite revenu sur les enjeux de l'addiction au portable et de la banalisation des systèmes d'assistance à la conduite permettant de signaler les contrôles. La visite s'est poursuivie par une rencontre avec le personnel qui soigne et accompagne les personnes victimes d'accident de la route et avec des témoins qui ont partagé leur histoire.

L'ACCIDENTALITÉ DU MOIS DE MAI

 
Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur