Cliquez ici pour accéder à la version mobile
Retour à toutes les actualités

La journée nationale des acteurs locaux de sécurité routière s’est tenue jeudi 29 novembre 2018 sur le site Garance (Paris)

Partager

11/12/2018 | Plus de 100 acteurs locaux de sécurité routière ont répondu à l’invitation du délégué interministériel à la sécurité routière (DISR) pour participer à la journée nationale qui s’est tenue à Paris le jeudi 29 novembre 2018.
La journée nationale des acteurs locaux de sécurité routière s’est tenue jeudi 29 novembre 2018 sur le site Garance (Paris)

Cette journée a permis aux coordinateurs départementaux, aux animateurs régionaux et aux chargés de mission sécurité routière (CMSR) d’échanger avec la DSR et entre eux sur l’actualité de la politique de sécurité routière et les actions de prévention et de sensibilisation à mener localement.

 

En ouvrant cette journée, Alexandre Rochatte, adjoint au délégué interministériel à la sécurité routière, a souligné le rôle important des acteurs locaux dans la baisse de la mortalité routière depuis 2017. Il a insisté également sur la nécessité de sensibiliser les très petites entreprises afin qu’elles rejoignent les employeurs « engagés » signataires de l’appel « Pour une route plus sûre ».

 

Cette journée a également été consacrée à la présentation de l’avancée des mesures du comité interministériel de sécurité routière (CISR) du 9 janvier dernier, des données de l’accidentalité, des nouveaux dispositifs en matière de contrôle automatisé, des nouvelles mesures relatives à l’EAD (éthylotest anti-démarrage) et des dernières campagnes de communication.

 

Joël Valmain, conseiller technique auprès du délégué sur l’Europe et l’international, a fait un tour d’horizon des règles en matière de sécurité routière en Europe avec un focus sur la vitesse. Il a indiqué que les pays ayant baissé les limites de vitesse maximale autorisée ont toutes vu leur mortalité routière diminuer.

 

Lors de la table ronde, animée par Julien Tonner de la caisse régionale d’assurance maladie  d’Ile-de-France (CRAMIF), le risque routier professionnel a été abordé sous plusieurs aspects :

 

- Camille Joly de la direction générale du travail (DGT) a montré notamment que le rapprochement des DIRECCTE (directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) et des CARSAT (caisses d’assurance retraite et de la santé au travail) permettait de sensibiliser avec davantage d’efficacité les entreprises locales et   leurs employés à la sécurité routière.

 

- Laurent Van Belleghem, ergonome, et Grégoire Rouffignac (entreprise DELIVEROO) ont apporté un éclairage sur les actions et les modes d’organisation à mettre en place au travail pour assurer la sécurité des salariés.

 

- La dynamique créée par les clubs d’entreprises, illustrée par des exemples, dans les Côtes d’Armor et les Deux-Sèvres.

 

Un grand merci aux chefs d’entreprises et présidents de club qui ont accepté de témoigner à cette table ronde.

 

Les participants ont apprécié cette journée riche en informations et en échanges sur de bonnes pratiques visant à diminuer la mortalité et l’accidentalité sur nos routes.

Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur