Cliquez ici pour accéder à la version mobile
Retour à toutes les actualités

La Commission européenne travaille à établir un objectif européen de réduction du nombre de blessés graves sur la route

Partager

17/01/2013 | La Commission européenne et les États membres s'accordent sur une politique de réduction des blessés graves dans les accidents de la route d'ici à 2020 et replacent la sécurité routière au cœur des nouvelles technologies dans les transports.
La Commission européenne travaille à établir un objectif européen de réduction du nombre de blessés graves sur la route

Dans le cadre des orientations stratégiques en matière de sécurité routière, arrêtées par l'Union européenne en septembre 2011, pour la décennie 2011-2020, la Commission européenne souhaite annoncer en 2014 un objectif chiffré de réduction du nombre de blessés graves sur les routes, pour la deuxième moitié de la décennie, à savoir pour 2015-2020. Ce travail en commun des États membres devrait permettre la fixation de l'objectif européen. Rappelons que l'Union européenne prévoit de réduire à nouveau de moitié le nombre de tués sur les routes de l'UE d'ici à 2020 et que cet objectif a été repris par le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui a fixé l'objectif de moins de 2.000 tués en 2020 sur les routes françaises.
  

Par ailleurs, la Commission organisera une "Journée européenne de la sécurité routière" le 6 mai 2013 à Bruxelles, dans le cadre de la semaine mondiale de sécurité routière du 6 au 13 mai 2013. Le thème sera celui de la semaine mondiale, à savoir la sécurité des piétons. A cet égard, la Commission souhaite développer le slogan suivant : "pas un seul piéton tué en Europe pendant la semaine". La France apportera sa contribution à cet événement européen.
  

Enfin, deux autres sujets importants ont été débattus lors de la réunion de ce groupe à haut niveau :

  • La réalisation par la Commission d'un document sur les multiples applications possibles en matière de sécurité routière des systèmes de transport intelligent, des nouvelles technologies embarquées dans les véhicules et de leurs possibles incidences sur l'information et la formation des conducteurs, plaçant ainsi le thème de la sécurité routière au coeur du progrès technique.
  • L'activation de l'Observatoire européen de la sécurité routière, dès cette année. en tant qu'outil européen de collecte et d'analyse des données, mais aussi d'échange avec et entre les États membres. 
Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur