Cliquez ici pour accéder à la version mobile
Retour à toutes les actualités

L’édition 2018 du Club outil accident urbain a rassemblé près d’une cinquantaine de participants

Partager

30/11/2018 | Du 21 au 23 novembre, une cinquantaine de représentants de 13 grandes métropoles, et de plusieurs départements et villes, se sont retrouvés à Paris pour partager leurs expériences en matière de sécurité des déplacements en milieu urbain, en présence du Cerema et de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).
L’édition 2018 du Club outil accident urbain a rassemblé près d’une cinquantaine de participants

Ainsi, Bordeaux métropole a expérimenté la mise en fonctionnement de feux tricolores en trois phases sur certaines intersections. Ce dispositif permet d’une part de diminuer le temps d’attente pour la traversée piétonne et d’autre part, le risque d’accident. Autre exemple, à Nantes, la métropole a choisi de généraliser la règle de la priorité à droite et d’abandonner le «coussin berlinois». Ainsi, une plus grande vigilance des usagers a été observée. Enfin, la métropole de Strasbourg a expérimenté la «Vélorue», un dispositif de signalisation destiné uniquement aux cyclistes, qui favorise un partage plus sécurisé de la chaussée entre tous les usagers. À cette occasion, l’ONISR a présenté l’état d’avancement du projet TRAXY qui prend le relai progressivement sur les outils logiciels existants pour la collecte et l’exploitation des données en matière d’accidentalité.

Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur