Cliquez ici pour accéder à la version mobile
Retour à toutes les actualités

Distracteurs au volant : Jean-Robert Lopez en déplacement au Québec

Partager

16/10/2014 | La problématique des distractions au volant a été mise à l'honneur les 7 et 8 octobre, au Musée de la civilisation de Québec, dans le cadre des 27èmes Entretiens du Centre Jacques Cartier. Organisé par le ministère des Transports et ses 10 partenaires québécois, français et belges, le colloque a permis de souligner l'importance que ce sujet prend dans l'accidentalité routière dans tous les pays. 
De gauche à droite : Ndèye Awa SARR, présidente de l'ONG Laser International, Dakar (Sénégal), Jean-Robert Lopez, délégué interministériel à la sécurité routière (France), Lise Fournier, ingénieure à la Direction de la sécurité en transports du ministère des Transports du Québec, Ramzi Salame, directeur du master Fondation Renault-Université Saint-Joseph en management de la sécurité routière, Beyrouth (Liban).

L'ensemble des sources de distraction du conducteur, des comportements les plus usuels (manger un sandwich au volant, boire un café, fumer ou utiliser le téléphone portable en main, etc.) jusqu'aux dernières technologies embarquées, a été abordé comme autant de facteurs contributifs à l'insécurité routière. Des données sur les effets de la distraction, les outils de sensibilisation, le bénéfice et à la fois les risques que peuvent présenter les nouvelles technologies, les méthodes d'intervention policières pour sanctionner les comportements dangereux en la matière et les recherches des causes d'accidents, ont été présentés.

 

Enfin des pistes de réflexion, voire d'action dans les domaines de l'ingénierie routière, de la prévention des comportements inadéquats des conducteurs et des améliorations techniques des véhicules ont été dégagées.

 

Les présentations ainsi que les actes du colloque seront publiés sur le site du CEREMA.

 

Plus d'infos

Retour à toutes les actualités
Ministère de l'intérieur